Liège: vente aux enchères exceptionnelle de 6 bijoux royaux

Liège: vente aux enchères exceptionnelle de 6 bijoux royaux
Liège: vente aux enchères exceptionnelle de 6 bijoux royaux - © Tous droits réservés

C'est une vente aux enchères exceptionnelle qui aura lieu ce soir à l'Hôtel des Ventes Mosan à Liège. Six bijoux royaux issus d'une collection privée qui, tous, proviennent de l'écrin de la reine Marie-Henriette, première épouse du roi Léopold II. Des bijoux qui n'avaient encore jamais été exposés et qui se voient mis en vente pour la première fois.

Parmi les bijoux royaux, une bague en or rose et jaune, une paire de cache-boutons en cristaux de roche et un imposant bracelet en or 18 carat indique Maxence Naguant, commissaire-priseur : "Ce sont des bijoux qui ont directement été offerts par Léopold II, ou des bijoux qu’elle a échangé avec sa belle-sœur Charlotte de Belgique. Ils sont d’origine diverses mais ils se sont retrouvés un jour à la reine Marie-Henriette."

À épingler aussi dans cette collection, un médaillon en or jaune s'ouvrant sur une miniature à la gouache. Il s’agit de l’œil de Louise-Marie d’Orléans, l’épouse de Léopold Ier, première reine des belges qui était la maman de Léopold II. "Ce médaillon a été offert à Léopold II à l’occasion de ses 18 ans par sa tante, Juliana de Saxe-Cobourg, en souvenir de sa maman décédée" rapporte le commissaire-priseur.

Le bracelet en or est estimé à un montant situé entre 6.000 et 8.000 euros tandis que le médaillon pourrait déjà être acquis pour la somme de 1.200 euros. Mais l'appartenance à la famille royale donne une valeur supplémentaire à ces bijoux. "Ce sont des bijoux qui racontent pas mal de choses. Certains d’entre eux sont annotés. Bien sûr, ce n’est pas la valeur marchande qui prime mais la valeur sentimentale" déclare Maxence Naguant.

Cette vente suscite un intérêt certain. Des amateurs se sont déjà manifestés. De Belgique bien-sûr mais aussi de Suisse ou des États-Unis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK