Liège: une motion pour lutter contre les tabous de la santé féminine

Liège: une motion pour lutter contre les tabous de la santé féminine
Liège: une motion pour lutter contre les tabous de la santé féminine - © Belga

Liège un peu plus féministe! Le conseil communal a approuvé lundi une motion venue du groupe Vert Ardent. Objectif: faire de Liège une ville pionnière dans la lutte contre les tabous liés à la santé menstruelle et gynécologique.

Lever les tabous

La conseillère Laura Goffart est l'auteure de cette motion. Pour elle, les règles, les maladies comme l'endométriose, la santé féminine en général ne peuvent plus être des sujets tabous: "Par exemple, on demande qu'on en parle dans les écoles, comme ça, les jeunes en parlent directement. On lève les tabous. Les garçons et les filles savent ce que sont les règles, qu'il y a des maladies qui y sont liées, que chaque mois, on a besoin d'acheter des protections hygiéniques et que ça coûte aussi pas mal d'argent. Ça fait partie de la société pour moi".

Ce n'est pas normal qu'en 2020, on ne puisse pas parler des règles

Selon la conseillère, c'est ce genre d'initiative qui fait avancer le débat: "Moi, je pense que plus on va en parler, plus ça ira. Et il faut vraiment comprendre que c'est le quotidien de nombreuses personnes et qu'on ne peut plus se cacher. Ce n'est pas normal qu'en 2020, on ne puisse pas parler des règles. Même dans une publicité, on voit du sang bleu. Je trouve ça inacceptable. Je trouve également inacceptable que des jeunes filles doivent rater un jour d'école parce qu'elles n'ont soit pas les moyens de s'acheter des moyens de protection, soit trop mal, et elles ne savent pas qu'il y a des maladies liées à cette douleur, parce qu'on n'en parle pas".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK