Liège: une marche ou un jogging pour le droit des femmes

Liège: une marche ou un jogging pour le droit des femmes
Liège: une marche ou un jogging pour le droit des femmes - © Tous droits réservés

Ce dimanche matin, l'ASBL Vie féminine organisait une course à pied (ou une ballade, c'est au choix) pour tout qui souhaitait affirmer sa volonté d'égalité entre les sexes.

Nous sommes allés à la rencontre de ces sportifs militants du dimanche et d'Alexandra, bénévole, membre de l'organisation: "Chacun a pu avoir un dossard. Sur ce dossard, on pouvait choisir pour quel droit on voulait courir, ou ce qu'on ne voulait plus, donc contre une discrimination ou pour quelque chose qui nous faisait envie. Pour l'égalité salariale par exemple ou contre le harcèlement de rue qui est assez prenant dans nos vies pour beaucoup de jeunes femmes".

Sur les dossards, on pouvait aussi lire "Pas de droits de l'homme sans droits de la femme", "Il n'y a pas de métier d'homme, ni de métier de femme" ou encore "Le traitement différencié entre les hommes et les femmes".

"Dans tous les secteurs, il y a un traitement différencié" souligne une participante. "Il suffit de regarder dans les salaires. Nous, nous avons encore de la chance dans notre pays mais je pense que dans d'autres pays, la différence est encore plus importante. Nous marchons globalement pour toutes les femmes du monde entier, c'est important".

"Moi j'ai mis 'stop à l'austérité' qui touche davantage les femmes. Par exemple le ministre MR Daniel Bacquelaine qui veut supprimer les périodes d'assimilation dans le calcul de la pension, ça va impacter davantage les femmes qui ont des plus petites carrières".

"En tant que mari, que papa, je suis là avec ma petite-fille parce que je voudrais qu'elle grandisse dans un monde plus égalitaire".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK