Liège: une fondation pour les futurs ateliers du Creham rue Vivegnis

Liège: une fondation pour les futurs ateliers du Creham rue Vivegnis
Liège: une fondation pour les futurs ateliers du Creham rue Vivegnis - © Tous droits réservés

A Liège, après l'annonce de l'obtention des subsides pour le Mad musée, le Creahm lance un autre projet. Il veut  installer ses nouveaux ateliers créatifs dans le quartier Saint-Léonard, rue Vivegnis sur un terrain appartenant à la ville, à proximité notamment de l'Espace 251 Nord. L'asbl a pour but de développer l'activité artistique chez les personnes handicapées mentales. Les locaux actuels que l'association occupe quai Saint-Léonard sont trop petits et vétustes. Ils ne respectent plus les normes de sécurité. Ils ne sont plus adaptés aux personnes handicapées.

Trouver deux millions et demi d'euros pour pratiquer théâtre, danse, arts du cirque, peinture ...

C'est le bureau d'architectes Charles Vandenhove qui porte le projet. Il prévoit une salle de théâtre avec une salle de danse, un atelier cirque et une énorme salle pour la peinture, le dessin et la sculpture monumentale. Pour construire son nouveau bâtiment, l'association a créé une fondation d'utilité publique. Le but: récolter sur 20 ans, les deux millions et demi d'euros nécessaires au chantier en faisant appel aux particuliers et aux entreprises. Raymond Kenler, président de la fondation Creahm: "il nous faut trouver 125 000 euros par an pour rembourser le prêt. Nous avons imaginer 500 donateurs particuliers qui verseraient 12 euros par mois soit 144 euros par an -ce qui revient à 40 euros avec la déduction fiscale- et 50 entreprises à 1000 euros par an."

Développer chaque jour, la créativité d'une cinquantaine de personnes handicapées

Pour le moment, les ateliers du Creham doivent refuser du monde. Les nouveaux ateliers pourraient accueillir environ 50 personnes par jour dans des locaux mieux adaptés à leur handicap. Cécile Schumacher directrice du Creahm: "nous étions trop à l'étroit et nous avons besoin d'un accès à la mobilité réduite impossible dans nos anciens locaux à cause de l'escalier et de l'ascenseur. On a aussi une liste d'attente avec beaucoup de demandes de personnes trisomiques 21 et de jeunes autistes qui ont besoin d'un espace pour s'exprimer à l'extérieur pour courir, se dépenser ou crier sa colère, ce qui n'est pas possible quai Saint-Léonard". Si la fondation Creahm récolte assez de dons d'ici 6 mois, le nouveau centre créatif pourrait ouvrir à l'automne 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK