Liège: une façade du XVIe siècle découverte dans les combles de la cathédrale

Caroline Bolle, architecte spécialiste de l'archéologie du bâti, devant la façade du 16e découverte dans les combles de la cathédrale de Liège
2 images
Caroline Bolle, architecte spécialiste de l'archéologie du bâti, devant la façade du 16e découverte dans les combles de la cathédrale de Liège - © Guy Focant @SPW-DGO4-Département du Patrimoine

C'est dans les combles du cloître la cathédrale Saint-Paul de Liège que cette façade du 16e siècle a été découverte. Une heureuse surprise pour les archéologues qui suivaient les travaux de rénovation du musée de la cathédrale. Caroline Bolle est architecte au service d'archéologie du Service Public Wallon: "c'est une portion d'une ancienne façade du 16e siècle avec encore une fenêtre dotée d'un linteau en accolade typique du deuxième quart du 16e siècle. l'ensemble sera préservé et intégré dans le nouveau musée de la cathédrale." Aujourd'hui, de plus en plus souvent, les archéologues s'intéressent à l'architecture de nos bâtiments. Et les murs commencent à parler. Pour mieux connaitre notre patrimoine, le conserver et le restaurer, l'archéologie du bâti constitue désormais une discipline de plus en plus souvent utilisée. A côté des fouilles dans les zoning industriels et dans les centres urbains, l'archéologie du bâti était jadis quasi inexistante. Elle représente maintenant 20% des chantiers archéologiques gérés en province de Liège par la Région wallonne...  "La discipline s'est développée il y a 15, 20 ans. Différents experts travailent ensemble avec l'aide d'artisans et de techniciens."

Découverte de bâtiments civils d'avant 1468: ils ont survécu au sac de Liège par Charles le téméraire!

A Liège, il était généralement admis que notre patrimoine architectural n'avait conservé aucune maison datant du moyen-âge. Les archéologues ont donné tort aux historiens de l'art: "il y avait l'idée préconçue que l'architecture civile avait disparu lors du sac de Liège par Charles le Téméraire en 1468. Mais en réalité, en analysant précisément certains bâtiments, on se rend compte qu'il y a énormément de bâtisses qui sont antérieures au sac remontant au 14e siècle et même au 13e pour certaines structures. Donc c'est tout un pan de l'architecture qui s'ouvre à nous et qu'on étudie progressivement." Citons par exemple, l'infirmerie médiévale de l'abbaye Saint Jacques (14e), une maison (numéro 58) au pied de la basilique Saint Martin (14e), la résidence de l'évêque avec des éléments du 14e et une charpente du 15e... L'archéologie des bâtiments a fait l'objet d'un colloque à Liège en 2010 et d'une importante publication éditée récemment par la Région wallonne.