Liège: un entrepreneur condamné pour harcèlement sur une échevine d'Awans

Liège: un entrepreneur condamné pour harcèlement sur une échevine d'Awans (Palais de Justice de Liège)
Liège: un entrepreneur condamné pour harcèlement sur une échevine d'Awans (Palais de Justice de Liège) - © RTBF

Alain Binet, un entrepreneur liégeois, a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 100 heures de travail, ou un an de prison en cas d'inexécution, après avoir insulté, menacé et calomnié une échevine de la commune d'Awans. La victime, Catherine Streel, avait intenté le procès contre lui par citation directe.

L'échevine de l'Aménagement du territoire de la commune d'Awans, Catherine Streel, avait introduit une citation directe contre Alain Binet, un entrepreneur liégeois domicilié à Neupré. Cet homme était impliqué dans plusieurs procédures judiciaires dans le cadre d'un conflit qui l'opposait à l'échevine et au bourgmestre de la commune.

Catherine Streel reprochait à son adversaire des faits de calomnie, de diffamation, de menaces, d'injures et de harcèlement. L'entrepreneur avait notamment utilisé plusieurs moyens, dont un compte Facebook, pour diffuser des propos déplacés destinés à lui nuire. Les faits s'étaient déroulés de juin à novembre 2017.

Le tribunal correctionnel a acquitté Alain Binet des faits de menaces mais l'a condamné pour des faits d'insultes, de harcèlement et de calomnies à une peine de 100 heures de travail. En cas d'inexécution, il devra purger une peine d'un an de prison ferme. La victime a obtenu une indemnité de 2.500 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK