Liège: première nocturne commerciale en Féronstrée et Hors-Château

Des chalands en Hors-Château le soir
Des chalands en Hors-Château le soir - © RTBF - François Braibant

Septante commerces ouverts jusque 21h00. C'était ce jeudi soir à Liège dans le quartier Féronstrée - Hors-Château. Premier essai d'une nocturne commerçante à Liège. Et les clients sont venus. Même si ce n'était pas la grande foule. 

Des clients pour l'antiquaire et les vêtements pour dames

Première étape au coin de Hors-château. Pas besoin de pousser la porte de cette boutique d'antiquaire. Elle est ouverte. Aurore Morisse explique que c'est elle qui a eu l'idée de la nocturne : "On était plusieurs commerçants réunis autour d'une table et on voulait trouver une solution à la désertification du quartier. Et on s'est dit qu'on allait ouvrir jusque 21h00." 

Ce jeudi soir, c'est une première, le magasin est ouvert. Il y a de la lumière et des clients discutent avec la patronne : "Je m'appelle Marie-Chantal. Je viens de Juprelle. La journée, nous on travaille. Alors quand c'est ouvert le soir, c'est plus facile de venir. Et il y a plus de places de parking."

En face, la marchande de prêt-à-porter pour dames a reçu six clientes entre 18h00 et 19h30. "Si le chiffre d'affaires suit, oui, ça m'arrange de travailler plus tard." 

Personne chez l'opticien

Dernière étape : l'opticien. Il est tout seul derrière son comptoir. "Aucun client encore. Mais il y a quand même des passants qui regardent. Ils sont étonnés de voir de la lumière à cette heure-là. Oui, on va continuer. Le temps que ça se lance. Trois mois, six mois pour voir ce que ça donne. Il faut que les gens prennent l'habitude d'aller se promener en ville le jeudi soir."

Ils l'ont bien fait à Maastricht, alors pourquoi pas à Liège, c'est le pari des promoteurs de l'opération. Concurrencer la voisine hollandaise, c'est bien le but de cette nocturne des commerçants liégeois dans le quartier Féronstrée - Hors-Château. C'est prévu tous les jeudis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK