Liège: plus de 1000 victimes convoquées dans une affaire d'escroquerie

La chambre du conseil de Liège a organisé jeudi une audience spéciale dans le cadre de l'implication d'une trentaine de personnes dans un dossier d'escroqueries réalisées par un système pyramidal. Plus de 1000 victimes avaient été convoquées pour assister à l'audience, ce qui a provoqué un encombrement des couloirs du palais de justice.

Paul Halleux, un homme âgé de 59 ans anciennement domicilié à Liège, est au centre de l'affaire qui fait l'objet d'une demande de renvoi devant le tribunal correctionnel de Liège par le parquet. Une trentaine d'autres personnes sont concernées par ce dossier d'escroqueries réalisées par un système pyramidal.

Un escroquerie d'un montant de 13 millions d'euros

Le principal inculpé, qui fait l'objet d'un avis de recherche lancé depuis 2013 par la justice liégeoise, aurait escroqué des milliers d'investisseurs pour un montant total estimé à 13 millions d'euros. Il proposait des placements sur Internet qui devaient rapporter beaucoup d'argent à brève échéance. L'homme avait disparu dans la nature après avoir empoché l'argent de ses investisseurs.

En tout, 4000 personnes, de Belgique et d'autres pays, auraient été flouées. Mais toutes ne se sont pas manifestées comme victimes. Plus de 1000 personnes ont été convoquées à l'audience de la chambre du conseil qui doit se prononcer sur le renvoi. Plusieurs centaines d'entre elles étaient présentes, ce qui a nécessité une organisation spécifique des débats et a provoqué un embouteillage dans les couloirs du palais de justice.

Le juge d'instruction a fait rapport du dossier devant la chambre du conseil et les parties civiles présentes ont pu exposer leurs arguments.

L'affaire a été reportée au 15 mars pour permettre aux avocats de la défense d'examiner le dossier plus en profondeur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK