Liège : peu à peu, le MAD Musée-Trink Hall sort de terre

Liège : peu à peu, le MAD Musée-Trink Hall sort de terre
Liège : peu à peu, le MAD Musée-Trink Hall sort de terre - © Tous droits réservés

Au cœur du parc d’Avroy à Liège, le chantier du futur musée du Créahm avance brique après brique. Les échéances se précisent et les détails concernant le musée se dévoilent. 

Si le chantier a pris du temps pour débuter, aujourd'hui la Communauté française, la ville de Liège et l’asbl Créham avancent main dans la main. Tous ont mis la main à la pâte pour que ce projet de grande ampleur puisse voir le jour. Ce n’est pas moins de 2,6 millions d’euros qui ont été débloqués  pour mener à bien la réalisation du futur musée.  

Une ouverture en 2020  

L’ouverture du musée, longtemps annoncée pour 2019, aura finalement lieu en 2020. Pour l’instant les travaux n’ont pas pris de retard. Si tout va bien ils devraient même être achevés en juin 2019.  
Pourtant, Raymond Kenleradministrateur-délégué de l’association Créahm affirme : “On ne sait jamais vraiment quand les travaux peuvent être terminés. Nous ne sommes pas à l’abris d’un incident. Ce n’est pas encore vraiment fixé mais je pense que l’ouverture du musée devrait se faire au printemps 2020.” 

Un musée qui change de nom 

La rénovation de ce musée ne s’effectue pas uniquement dans la forme du bâtiment. Le nom du musée a également été modifié. Ce ne sera désormais plus “Mad musée” mais “Trink Hall”. Raymond Kenler explique : “En anglais, le mot “mad”, signifie “fou”. Les étrangers qui venaient nous visiter nous ont souvent fait la réflexion. Nous avons donc décidé d’abandonner ce nom et de choisir une référence qui parlera à tous les liégeois : le “Trink Hall”.” 

Un espace plus grand pour diversifier l’offre 

Une fois terminé, le musée accueillera les œuvres d’artistes handicapés. Une salle de documentation rassemblera des livres concernant les pratiques artistiques dites “hors-normes”. Un espace pédagogique sera également dédié aux enfants.  

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK