Liège: permis déposé pour l'éco-quartier de Coronmeuse

Liège: permis déposé pour l'éco-quartier de Coronmeuse
Liège: permis déposé pour l'éco-quartier de Coronmeuse - © Tous droits réservés

Le permis unique portant sur le réaménagement de tous les espaces publics du site de Coronmeuse et la construction d'une première phase de 200 logements et de 400 places en parking souterrain a été déposé en décembre dernier, a indiqué Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, en réponse à l'interpellation du conseiller communal Fabrice Drèze. La Région wallonne pourrait délivrer ce permis en septembre prochain, selon Willy Demeyer.

La demande de permis unique est actuellement soumise à enquête publique, tout comme la demande d'ouverture de voiries. Une fois la procédure liée à l'enquête publique franchie, la Région sera amenée à se positionner. Selon le bourgmestre de Liège, la Région pourrait délivrer ce permis en septembre prochain. Les travaux d'aménagement débuteront alors dans la foulée.

Willy Demeyer a ajouté que des travaux seront déjà entrepris sur le site dès le printemps puisque l'ancienne entreprise Cintec, située sur le quai de l'île aux osiers, sera démolie dans le cadre de la programmation de sites à réaménager (SAR). La darse sera alors débarrassée des anciennes épaves.

Parallèlement, la Spaque, organisme public chargé de la réhabilitation de décharges et friches industrielles polluées, mettra en œuvre le plan d'assainissement sur les espaces publics du site. Il s'agira d'excaver quatre importantes tâches de pollution et à recouvrir les remblais de 50 cm de terre saine. Ces travaux devraient débuter en mai.

Dans le même temps, le consortium Neo Legia, désigné pour la réalisation de ce projet d'éco-quartier, entamera les travaux d'impétrants et procèdera à l'ouverture de nouvelles tranchées pour la pose des impétrants traditionnels et pour le placement du nouveau chauffage urbain. "Le site sera donc, quasi dans son intégralité, en chantier dès l'été", a souligné le bourgmestre liégeois.

L'avènement de cet éco-quartier marque la fin du festival des Ardentes à Coronmeuse. L'édition 2020 est prévue à Rocourt, sur un site d'une vingtaine d'hectares entre la rue de la Tonne et la rue de l'Arbre Courte Joie, en face des installations du RFC Liège.

Fabrice Drèze a ensuite souhaité qu'on lui précise ce qu'il adviendra des Halles des foires et de l'ancienne patinoire de Liège. "Nous avons été particulièrement attentifs au sort du Grand Palais puisque Neo Legia a l'obligation contractuelle de rénover les façades, les toitures et le hall d'entrée de ce bien exceptionnel. Nous avons, par ailleurs, obtenu une promesse de subsides de la Région pour le désamiantage de l'intérieur de notre ancienne patinoire", a précisé Willy Demeyer, ajoutant que la perspective de classement, qu'il soit total ou partiel, sera abordée dans le cadre du projet de rénovation qui devrait être lancé lors de la deuxième phase de travaux. Un marché bio devrait notamment s'y établir. "De même que le projet de rénovation de l’Équerre, autre bien exceptionnel qui sera préservé, rénové et réaffecté en maison de quartier et en crèche, aux frais de Neo Legia", a-t-il conclu.

Le projet d'éco-quartier à Coronmeuse, sur 25 hectares, comprendra plus de 1.000 logements de différents types. Le parc Astrid sera réaménagé et équipé de diverses installations (sportives, bien-être, plaines de jeux...) tandis que la darse est destinée à devenir une marina avec un port des yachts.

Le nouveau site des Ardentes au cœur d'une polémique

Journal télévisé du 22/01/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK