Liège: Meusinvest rachète la Grand Poste pour y créer un incubateur d'entreprises

Le projet de reconversion de l'ancienne Grand Poste, à Liège, change une nouvelle fois complètement d'orientation.
Le projet de reconversion de l'ancienne Grand Poste, à Liège, change une nouvelle fois complètement d'orientation. - © RTBF

Le projet de reconversion de l'ancienne Grand Poste, à Liège, change une nouvelle fois complètement d'orientation. Le groupe Berryer, à la manœuvre depuis dix ans, a annoncé la vente de ses parts à la société publique de relance Meusinvest. Le bâtiment doit devenir un "incubateur d'entreprises". Un de plus.

L'immeuble néogothique de la Grand Poste a déjà failli devenir une halle gastronomique, un hôtel ou une bibliothèque universitaire. Mais le groupe Berryer n'a jamais pu concrétiser ses ambitions. Et, après dix ans, il se retire et cède la place à Meusinvest. Les deux autres copropriétaires du site, la firme campinoise Marpi et le promoteur bruxellois Batipont, restent temporairement associés, mais les conventions sont déjà signées pour un retrait endéans les deux ans.

La volonté de Meusinvest, c'est d'aménager le bâtiment en un centre d'entreprises, un "incubateur", et de continuer à transformer le quartier Cathédrale Nord en un district créatif, un district numérique.

Selon Meusinvest, les plates-formes d'accueil de développeurs de nouvelles technologies sont déjà presqu'arrivées à saturation. Il faut des mètres carrés en plus.

En fait, un projet du même genre à l'ancien relais des fiacres dans le voisinage immédiat est occupé à prendre énormément de retard à cause des contraintes que le respect du patrimoine impose. Et selon Meusinvest, il n'y a pas une minute à perdre pour doter l'agglomération liégeoise des outils nécessaires à son redéploiement économique.

D'où cette ixième mouture d'un dossier Grand Poste.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK