Liège: les travailleurs d'Intégrale en faveur d'un mouvement de grève de 24 heures

Liège: les travailleurs d'Intégrale en faveur d'un mouvement de grève de 24 heures
Liège: les travailleurs d'Intégrale en faveur d'un mouvement de grève de 24 heures - © RTBF - Marc Hildesheim

Au terme d'une assemblée du personnel qui s'est déroulée lundi matin, une majorité des travailleurs se sont prononcés en faveur d'un mouvement de grève, a indiqué lundi Brigitte Streel, permanente CNE.

Ce lundi matin, une assemblée du personnel de l'assureur liégeois Integrale, filiale de Nethys, s'est déroulée en front commun syndical (CNE, Setca et CGSLB) face au bâtiment, place Saint-Jacques. Une cinquantaine de travailleurs, sur environ 140 actuellement, étaient présents. La majorité s'est prononcée en faveur d'une grève de 24 heures.

"Il s'agissait de faire le point sur la situation actuelle qui reste incertaine et demander l'avis des travailleurs. En attendant qu'une décision tombe enfin quant à un repreneur, ce qui a été annoncé pour la fin de cette semaine, nous entendions réaffirmer la volonté du maintien de l'emploi", précise Brigitte Streel.

Les travailleurs présents à cette assemblée n'ont donc pas pris le travail et sont restés face au bâtiment.

"Nous allons désormais informer les travailleurs en télétravail et déposer un préavis de grève en bonne et due forme", a ajouté la représentante syndicale.

Détenu majoritairement par Néthys, l'assureur, dont les actifs s'élèvent à 4 milliards d'euros, est mise en vente depuis l'été dernier. Trois candidats repreneurs se sont manifestés, mais le dossier est complexe et une mise en liquidation n'est toujours pas exclue.

Selon les syndicats, seul 1 des 3 candidats à la reprise resterait en lice, mais aucune décision ne sera prise avant une quinzaine de jours. Des informations que la direction n'a pas voulu confirmer.

Un nouveau conseil d'administration est prévu ce mardi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK