Liège: le marché de Noël se poursuit avec des mesures de sécurité inchangées après Strasbourg

Liège: le marché de Noël se poursuit avec des mesures de sécurité inchangées après Strasbourg
Liège: le marché de Noël se poursuit avec des mesures de sécurité inchangées après Strasbourg - © DR

La fusillade sur le marché de Noël de Strasbourg résonne de façon particulière à Liège où est installé le plus grand marché de Noël du pays. Le bourgmestre, le chef de corps de la police et l'organisateur du village de Noël se sont réunis. Ils ont décidé que  les festivités pouvaient se dérouler comme à leur habitude.

Les quelque 200 chalets du village de Noël liégeois ont donc bien ouvert leurs volets mercredi matin. Pour Pierre Luthers, l'organisateur de l'événement, c'était une évidence: "Le drame qui touche le marché de Noël de Strasbourg est un drame qui nous touche car nous sommes assez proches de l'esprit du marché de Strasbourg. Mais il ne faut jamais oublier que ce qui s'est passé à Strasbourg résulte d'un acte isolé. Il faut relativiser les choses. La fête va continuer au village de Noël de Liège".

A Liège, nous avons choisi de vivre

A Liège, la fête va donc se poursuivre, avec des mesures de sécurité inchangées: des policiers en uniforme et en civil, des obstacles physiques pour empêcher une attaque à la voiture bélier. Selon Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, le niveau de sécurité est à son maximum. Il n'est pas possible d'aller plus loin: "Je pense qu'on ne peut pas faire mieux, si ce n'est dire qu'on ne l'organise pas. De ne plus jamais rien faire. C'est-à-dire ne pas vivre. Ne pas vivre en société, ne pas se réjouir. C'est ça l'alternative. Et à Liège, nous avons clairement choisi de vivre tous ces événements".

Hasard du calendrier. Ce jeudi matin, les Liégeois se sont souvenus de la tuerie de la Place Saint-Lambert. Il y a 7 ans, le 13 décembre 2011, le tireur Nordine Amrani abattait 5 personnes dans le centre de Liège.

Archives : Journal télévisé 12/12/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK