Liège: le déménagement du CHC vers le MontLégia reporté de six semaines

Lundi soir, le Conseil d'administration du Groupe santé CHC a décidé de reporter de six semaines le déménagement des cliniques liégeoises de Saint-Joseph, Espérance et Saint-Vincent vers le site du MontLégia.

Du retard dans certains travaux de parachèvement

Ce déménagement, qui devait avoir initialement lieu au mois de février, ne débutera finalement que début mars. Le transfert des patients, qui devait quant à lui avoir lieu les 15 et 16 février, se fera les 28 et 29 mars. Ce report est dû à un retard engendré par certains travaux de parachèvement.

Si la date initiale avait été maintenue, les équipes de terrain auraient manqué de temps pour s'approprier le bâtiment. Un déménagement à la hâte ne faisait pas partie des objectifs. Isabelle François, directrice de la clinique du MontLégia: "La finalisation de tout ce qui est cloisons, portes, quincaillerie ... tout cela fait que les entreprises sont encore présentes dans le bâtiment et certaines zones ne sont pas libérées complètement, ce qui permettrait aux équipes de terrain, de manière tout à faire sereine, de faire tous les tests qu'ils doivent faire en étant complètement à l'aise dans leur bâtiment".

Le transfert des patients et les prises de rendez-vous retardés

Le transfert des patients hospitalisés et les prises de rendez-vous sont donc également retardés, comme le précise Isabelle François: "On va être amenés, dans les tous prochains jours, à rappeler toute une série de patients pour, probablement, essentiellement leur dire qu'un rendez-vous qui était prévu à la clinique du MontLégia aura lieu sur une de nos cliniques actuelles, c'est-à-dire Saint-Joseph, l'Espérance ou Saint-Vincent. Mais il ne s'agira ici pas d'impact majeur".

Peaufiner les procédures et apporter plus de quiétude

De son côté, Alain Javaux, directeur général, explique ne rien vouloir "laisser au hasard" en matière "de qualité de prise en charge de nos patients". "C'est la raison pour laquelle nous avons opté pour un léger report qui nous permettra d'affiner cette phase de préparation et ainsi régler les derniers détails", ajoute-t-il. Le directeur assure souhaiter que "nos patients et nos collaborateurs, membres du personnel et médecins, investissent ce nouveau lieu dans la plus grande sérénité et dans le respect de nos standards de qualité et de sécurité". Selon lui ce "ballon d'oxygène" de six semaines de plus, "va permettre de peaufiner les procédures et d'apporter plus de quiétude". Le délai supplémentaire permettra aux équipes du CHC de finaliser sereinement la préparation du déménagement vers le site du MontLégia. "Un accord a été trouvé avec les propriétaires des anciens bâtiments que l'on devait quitter pour prolonger leur occupation d'un mois jusque fin mars." Du côté des déménageurs canadiens, un accord aussi a été trouvé avec Health Care Management pour reporter l'opération aux 28 et 29 mars. 

Le syndicat surpris par la manière qualifie la décision de "bon sens"

Un conseil d'entreprise du CHC était justement prévu ce mardi après-midi. Initialement consacré aux nouveaux horaires du personnel du Montlégia, il y fut évidemment question du report de l'ouverture de 6 semaines. Philippe Dubois, permanent CNE, s'est dit étonné de la manière dont les syndicats ont été avertis: dans la nuit, par un courriel "everyone". Mais pas par la décision du report. "Une décision de bon sens" pour le syndicaliste car à l'évidence, le bâtiment n'était pas prêt. Le nouveau délai permettra de mieux organiser le travail et la formation du personnel.   

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK