Liège: le début du chantier de rénovation de la collégiale Sainte-Croix est enfin en vue

Vu son état, la collégiale Sainte-Croix de Liège est fermée au public depuis 2005. Le World Monuments Fund l’a inscrite en 2013 sur sa liste des monuments les plus en danger de la planète.

C’est Notger, le premier prince-évêque de la Principauté de Liège, qui a fondé et érigé l’église originelle à la fin du Xe siècle. Elle a ensuite été très largement remaniée, principalement au XIIIe et XVe siècles.

Aujourd’hui, la rénovation de la collégiale Sainte-Croix est estimée à 17,5 millions d’euros. L’accord-cadre conclu entre la Ville de Liège et la Région Wallonne prévoit que cette dernière versera 15 millions de subsides sur 10 ans.

"Les travaux, physiquement, débuteront, nous l’espérons, à la fin du premier semestre de cette année, explique Roland Léonard, l’échevin liégeois des travaux. Mais en fait, le processus de restauration a commencé déjà il y a quelques années avec de nombreux travaux d’investigation et, surtout, des études."

La première phase

Le chantier proprement dit se déroulera en deux phases. "Nous aurons d’abord des travaux à court terme, poursuit Roland Léonard. D’abord, protéger l’édifice. Nous allons avoir une 'toiture parapluie' qui va recouvrir l’ensemble de ce grand bâtiment et qui permettra de travailler à l’abri des intempéries sur l’ensemble de l’édifice, essentiellement au départ les toitures, les maçonneries et les charpentes. Nous espérons que cette phase pourra se contenir sur à peu près 18 mois, sachant que, rien que pour construire l’échafaudage, il faut six mois."

Cette première phase va aussi permettre de mener plus loin les investigations. "Beaucoup d’inconnues subsistent et nous devrons effectivement investiguer pas mal pour voir les éléments structurels qu’il faudra restaurer", confirme l’échevin des travaux.

La seconde phase

Place ensuite à la seconde phase des travaux. "Là, on va travailler évidemment aussi sur l’intérieur de l’édifice et sur les nombreuses restaurations à réaliser à l’intérieur de l’édifice, sur les techniques spéciales : il faut remplacer toute l’électricité. Il faut aussi créer les conditions de ses futures fonctions puisque l’église Sainte-Croix sera non seulement un lieu de culte mais aussi un lieu touristique. Ce sera notamment le départ du circuit des collégiales, donc il y aura un espace muséal explicatif de ce circuit des collégiales liégeoises. Ce sera également un lieu culturel puisque l'on pourra y organiser des récitals, des concerts, des conférences, détaille Roland Léonard. Nous allons percevoir 10 annuités de 1,5 million d’euros. Ça permet à la Ville de construire le chantier sur du long terme. Sachant qu’il faudra bien ce délai-là pour pouvoir rendre tout son lustre à Sainte-Croix", a-t-il ajouté.

La Collégiale Sainte-Croix inscrite sur la liste des sites en péril

Journal télévisé (13 heures) du 11/11/2013

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK