Liège: le centre commercial de Belle-Ile bientôt relooké et agrandi

Liège: le centre commercial de Belle-Ile bientôt relooké et agrandi
2 images
Liège: le centre commercial de Belle-Ile bientôt relooké et agrandi - © Tous droits réservés

Le centre commercial de Belle-Ile va s'agrandir, mais pas tout de suite. Tous les permis ont pourtant été obtenus il y a un an. Les travaux devaient débuter après les soldes d'hiver, mais ils démarreront, au plus tôt, après les vacances d'été. Il faut dire que l'investissement est lourd et que le promoteur veut donc garantir ses arrières.

50 millions d'euros

Pas moins de 50 millions d'euros vont en effet être investis dans cette galerie qui a accueilli l'an dernier 4 millions de visiteurs. Une nouvelle aile va être construite, du côté du Quick. Belle-Ile va passer de 30 à 40.000 mètres carrés, le nombre de commerces de 100 à 120 avec certaines enseignes sur deux niveaux comme à la Médiacité, et il y aura 500 places de parkings supplémentaires. 2.500 au total, toujours gratuites.

Reste à attirer de nouvelles locomotives commerciales. Et ça, ce n'est pas encore gagné. D'autant qu'il y a des conditions à respecter. Kasper Deforche, administrateur délégué de Wereld-have Belgium, la société propriétaire de la galerie: "On n'a pas actuellement des contrats signés pour 70% de la surface dans notre permis socio-économique, c'est finalement le permis qui donne la possibilité en termes de commercialisation de choisir les différents secteurs. Il y a un engagement de notre part de ne pas aller chercher des commerces qui sont actuellement présents au centre-ville".

Ce promoteur à d'autres centres commerciaux en portefeuille, en Wallonie et en Flandre, mais Belle-Ile est le plus important, en termes de superficie, de clientèle et de revenus locatifs.

Deux ans de travaux

Belle-Ile ne va pas que s'agrandir. La galerie actuelle va aussi être rénovée. Nouveau design, nouvel éclairage pour cette galerie inaugurée il y a plus de 20 ans, en 1995. Tout cela pour attirer quel type de clientèle, dans un contexte de concurrence entre centres commerciaux? La réponse de Kasper Deforche: "On accueille énormément de familles. On essaye aussi en termes d'offres commerciales de viser pas le très haut de gamme parce que bien sûr c'est un centre qui reste accessible pour tout le monde, mais quand même un peu plus élevé en termes de gammes que ce qu'on pourrait retrouver dans d'autres centres de la région".

Et puisque les centres commerciaux évoluent -comme la mode- la nouvelle galerie pourrait accueillir autre chose que des magasins: des bureaux par exemple.

Si le calendrier est respecté, Belle-Ile relooké et agrandi ouvrira ses nouvelles portes en septembre 2020, après deux ans de travaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK