Liège: le boulevard de l'automobile en travaux à partir du 1er août

Liège: le boulevard de l'automobile en travaux à partir du 1er août
Liège: le boulevard de l'automobile en travaux à partir du 1er août - © Google maps

A Liège, sur le boulevard de l'automobile, on va bientôt rouler au ralenti. Ce boulevard (qui comprend en réalité les boulevards Frankignoul et de Froidmont) est en effet un des prochains gros chantiers de la région liégeoise. Les travaux débuteront le 1er août et devraient durer un mois.

Des travaux indispensables car la chaussée est fort abîmée et -vos amortisseurs l'ont sans doute constaté si vous passez à cet endroit-, de nombreuses taques d'égout se sont enfoncées avec les années. Quant aux pavés des rigoles, eux aussi ont mal vieilli. Tout cela va être remis à neuf. Laurence Zanchetta, porte-parole du Service Public de Wallonie: "On va enlever deux couches d'asphalte pour reposer deux autres couches sur environ 2 kilomètres et demi, soit l'ensemble du boulevard. On va remplacer les pavés par de l'asphalte également et on va aussi procéder à la remise à niveau de l'ensemble des taques. Ce sont soit des taques d’égout, soit des taques qui servent de chambre de visite pour la société des eaux notamment".

Les automobilistes vont donc devoir "mordre sur leur chique", car comme le viaduc de Cheratte (dont le chantier vient de se terminer), c'est un des axes les plus fréquentés de la région liégeoise. Il s'agit en effet d'une des principales voies d'entrée vers le centre-ville pour ceux qui viennent des Ardennes notamment.

Un planning adapté

Pour tenter d'éviter de nouveaux embouteillages monstres, le planning de travaux a été adapté. Le mois d'août, la circulation est généralement un peu plus fluide: "C'est vrai que comme on réduit la circulation à une seule bande, il y aura forcément quelques embarras de circulation mais ils seront limités étant donné la période pendant laquelle on va faire ce chantier. Et puis ce qui est important de signaler, c'est qu'on va également intervenir la nuit au niveau des carrefours pour perturber le moins possible le trafic".

Les travaux devraient donc être terminés pour la rentrée de septembre.

Leur coût: 2 200 000 euros, à charge de la Région wallonne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir