Liège: la ligne de chemin de fer 125 A va-t-elle reprendre du service?

La ligne de chemin de fer 125 A, sur la rive droite de l'agglomération liégeoise, va-t-elle reprendre du service? (photo d'illustration)
La ligne de chemin de fer 125 A, sur la rive droite de l'agglomération liégeoise, va-t-elle reprendre du service? (photo d'illustration) - © Belga

La SNCB l'a prévu, mais Infrabel a récemment laissé entendre que des mesures d'économies risquent de retarder les nécessaires travaux de modernisation. Pour autant, la ville de Seraing continue de croire en cet outil ferroviaire, et le dossier d'une nouvelle gare à Ougrée vient de franchir une nouvelle étape administrative.

C'est en effet ce mercredi que le journal officiel européen a publié un appel d'offres pour engager une équipe d'architectes et d'ingénieurs, experts en stabilité, en dépollution et en éclairage. Il s'agit de concevoir la transformation des anciens ateliers centraux d'ArcelorMittal en zone de stationnement automobile, d'imaginer le cheminement piéton à travers cet espace, et puis surtout le liaisonnement vers le parc de Trasenster, où du logement pour étudiants doit s'implanter.

Vers le parc de Trasenster, donc, vers la Meuse, et donc, avec un franchissement de la ligne de chemin de fer. Et ce franchissement doit permettre aux badauds de se connecter avec ... le point d'arrêt des trains de la ligne 125 A. Ce sont des dossiers financés par le fonds de développement régional. Ce sont des éléments essentiels de la requalification de ce quartier ougréen. Ce sont quatre hectares de friches industrielles qui sont concernées par cette double opération qui devrait coûter neuf millions, au bas mot.

L'échéance pour cette transformation est de trois ans. Peut-être trois ans et demi. Pour le dire autrement: ça devrait être terminé avant le tram.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir