Liège: la Cathédrale Saint-Paul fait peau neuve

Liège: la Cathédrale Saint-Paul fait peau neuve
6 images
Liège: la Cathédrale Saint-Paul fait peau neuve - © RTBF

A Liège, d'importants travaux de rénovation de la Cathédrale Saint-Paul sont en cours. Le chantier est prévu pour cinq ans. Notre équipe, Benjamin Carlier et Pierre-Louis Puissant, a grimpé sur les échafaudages pour mesurer l'ampleur du travail.

A plus de 30 mètres de hauteur, la vue sur Liège est imprenable. Mais les ardoisiers n’ont pas vraiment le temps d’admirer le paysage. Depuis plusieurs jours déjà, ils s’attellent à démonter la toiture de la Cathédrale Saint-Paul.  En-dessous se dévoile peu à peu une structure en chêne qui remonte à la construction du bâtiment, c’est-à-dire il y a plus de 900 ans.  "La cathédrale est une vieille dame, il faut la traiter avec beaucoup de soin. Notamment au niveau des charpentes, on a la chance d'avoir ici des témoins de charpente extrêmement anciens et très très bien conservés. Certains témoins de charpente datent de 1150", explique Yves Jacques, architecte responsable de la restauration.

Restauration à l’identique

Le bâtiment fait partie du patrimoine exceptionnel de Wallonie. Sa restauration à l’identique est donc surveillée de très près.  Pour chaque pièce remplacée, il faut trouver exactement le même matériau originaire du même endroit. Géraldine Chaineux, architecte à la direction de la restauration du patrimoine explique: "On va réaliser des tailles qui sont identiques aux pierres qui sont en place déjà maintenant pour que les travaux s'intègrent parfaitement dans le bâtiment."

C’est l’enveloppe extérieure du bâtiment qui sera entièrement restaurée. La toiture, la façade et les charpentes vont subir un lifting complet. C'est un travail confié à une entreprise spécialisée qui doit répondre à un strict cahier des charges car il s’agit de métiers très spécialisés. "On doit mettre ici des compagnons de haute valeur. C'est-à-dire qu'on a des gros travaux de charpente, des gros travaux de toiture, des travaux de taille de pierres et de restauration de pierres. Donc, ça reste toujours des matériaux nobles à travailler et assez compliqués avec les méthodes anciennes et les méthodes du Moyen-Age", explique Ghislain Claerbout, administrateur délégué de l’entreprise en charge de la rénovation.

L'eau abimait les peintures

Si les travaux de rénovation ne concernent que l’extérieur de la cathédrale, ils auront également un impact sur la préservation de son patrimoine.  Et pour éviter qu’il ne se détériore trop, il était grand temps d’agir…  "Les toits perçaient à beaucoup d'endroits, l'eau s'infiltrait doucement et faisait des dégâts. Par exemple, à chaque noue, l'eau passait à travers les pierres et abimait les peintures", explique Adrien Martens, régisseur de la fabrique d’église.

Ces travaux vont durer au minimum jusqu’en 2021. Le tout pour un budget de 8 millions d’euros presque entièrement financé par la Région wallonne.

De quoi redonner à la cathédrale son lustre d’antan…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK