Liège: le personnel du Carrefour de Belle-Ile fait fermer le magasin

Liège: l'hypermarché Carrefour de Belle-Ile devrait fermer
2 images
Liège: l'hypermarché Carrefour de Belle-Ile devrait fermer - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'hypermarché de Belle-Ile vient de fermer ses portes ce jeudi vers 16h. Le personnel est sous le choc du plan de restructuration national annoncé par le Groupe Carrefour, une restructuration qui prévoit notamment la fermeture de cet important hypermarché  liégeois. Le personnel est dans un état pas possible, explique Claude Fagnoul, délégué Setca au Carrefour de Belle-Ile. Avec cette annonce, continuer à travailler dans ces conditions, c'est pas faisable. Pour les jours qui suivent, le magasin pourrait rester fermé. On va continuer à informer le personnel.

Le groupe Carrefour a annoncé ce jeudi un important plan de restructuration. Il devrait entrainer le départ de 1.233 travailleurs (1.053 dans les hypermarchés et 180 au siège central) . Parmi les mesures les plus significatives, les syndicats font part de la fermeture probable de l'hypermarché de Belle-Ile, à Liège.

Dominique Boonen, déléguée CNE au magasin de Belle-Ile confirme qu'il s'agit de 140 personnes. On ne s'y attendait vraiment pas, on était un magasin bien positionné dans la région. On est pris au dépourvu. Fin d'année, on nous a demandé de faire des efforts, la direction nous a rassurés, que tout allait bien se passer. On a tout donné et ici, fin janvier, on nous annonce la fermeture et probablement 140 licenciements.

L'information circule depuis le début de l'après-midi parmi le personnel. Certains sont anéantis, poursuit Dominique Boonen. On ne sait pas si on va être reclassé ou si il y aura un plan de prépension, on est dans l'inconnue.

Claude Fagnoul, délégué Setca au Carrefour de Belle-Ile, confirme que l'impact du plan de restructuration est difficile à assumer : on est touché de plein fouet, la fermeture est annoncée pour le mois de juin. On savait qu'il allait se passer quelque chose mais là, la fermeture, on ne s'y attendait pas. Est-ce qu'il aura des reclassements, des prépensions, ... on n'en sait rien

Un emploi sur dix (hors franchisés) est menacé

En Belgique, Carrefour emploie 11.500 personnes (8500 équivalents temps plein) sans compter le personnel des magasins franchisés. Près d'un emploi sur 10 au sein du personnel Carrefour est donc menacé.

Notons que Carrefour compte en Belgique 45 hypermarchés, 443 supermarchés et 296 magasins "Express", tous franchisés.

Les hypermarchés ciblés

Le groupe Carrefour cible particulièrement le modèle de l'hypermarché. En parallèle à la fermeture des hypermarchés de Genk et Belle-Ile, trois seront transformés en supermarchés (Westero, Brugge Sint-Kruis et Haine-Saint-Pierre) et celui de Turnhout sera exploité avec une plus petite surface.

>>> A lire aussi: l'hypermarché, la "chronique d'une mort annoncée"

Parallèlement, Carrefour Belgique annonce qu'il ouvrira 30 nouveaux supermarchés et magasins de proximité "Express", ainsi que 70 nouveaux points de retraits e-commerce.

"La direction de Carrefour Belgique est pleinement consciente de l’émotion que cette annonce engendre.  Ces mesures envisagées sont indispensables pour assurer la poursuite du développement de Carrefour en Belgique", précise le communiqué.

Rappel des faits :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK