Liège: fanfare, peket, céleri et Manon Lepomme pour enterrer Matî l'ohê aux fêtes du XV août

Liège: fanfare, peket, céleri et Manon Lepomme pour enterrer Matî l'Ohê aux fêtes du XV août
2 images
Liège: fanfare, peket, céleri et Manon Lepomme pour enterrer Matî l'Ohê aux fêtes du XV août - © Tous droits réservés

Le 15 août à Liège, ça se termine vraiment pour les Liégeois le… 16 août ! Avec l’enterrement de Matî l’Ohê, comprenez l’enterrement de Mathieu l’os en wallon. Autrement dit, l’enterrement de la fête.
Comme le veut la tradition, l’enterrement a débuté devant le musée Tchantchès. Le convoi funéraire folklorique a parcouru le quartier d’Outremeuse sur des airs de Dixieland. Avec en tête, plusieurs fêtards déguisés en notables, ministres du culte ou en enfants de choeur. Venaient ensuite, les célèbres pleureuses toutes vêtues de crinoline noire "Belle Époque". Le cortège des éplorées a agité nombre de céleris — symbole de fertilité selon certains —, dansé et vanté les qualités du défunt, l’illustrissime Mathieu l’Os qui finira brûlé place de l’Yser.

Manon Lepomme, la première femme à porter le cercueil de Matî l’ohê

Cette année, pour la première fois dans le folklore liégeois, une femme portait l’os dans son cercueil sur une partie du parcours. Et cette femme c’est l’humoriste liégeoise, Manon Lepomme. "Je suis très honorée. Moi, je suis une liégeoise pure et dure et qui vient chaque année faire Matî l’ohê." Mais le devoir folklorique de Manon Lepomme ne s’arrête pas là : "je vais devoir enterrer l’os qui sera déterré dans quelques mois après l’hiver." Les Liégeois ont donc achevé avec de la bière et du peket les festivités du XV août… Jusqu’à l’année prochaine.

Ce 15 août en Outremeuse à Liège

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK