Liège et Barchon: des citoyens créent l'asbl "L'Odyssée du monde" pour aider les migrants

Liège et Barchon : des hébergeuses créent l’asbl "L’Odyssée du monde" pour aider les migrants
Liège et Barchon : des hébergeuses créent l’asbl "L’Odyssée du monde" pour aider les migrants - © Tous droits réservés

"L’Odyssée du monde", c’est le nom de la toute nouvelle asbl que viennent de créer des citoyens bénévoles dont des hébergeuses de jeunes migrants en région liégeoise. Chaque soir, ces migrants – en majorité des Erythréens- tentent de rejoindre l’Angleterre via des parkings d’autoroute notamment celui de Barchon aujourd’hui provisoirement fermé. Ces jeunes souvent âgés d’une vingtaine d’années -avec parmi eux des mineurs- errent parfois depuis des mois dehors. Des citoyens solidaires s’organisent pour les aider mais ces bénévoles sont débordés. Delphine Verstraelen en fait partie.

Il y a un autre monde qui se construit

Cette conseillère pédagogique, mère de deux enfants, a parfois hébergé une cinquantaine de jeunes la même journée, dans sa propre maison à Liège. En créant son asbl, elle espère pouvoir mieux structurer l’aide humanitaire urgente à ces jeunes migrants en situation précaire. Son nom, "L’Odyssée du monde", est un message d’espoir : "malgré toutes les difficultés qu’on peut rencontrer par rapport à leur situation assez inhumaine, il y a un autre monde qui se construit."

Lit, repas, douche, aide médicale… Les bénévoles ont vite été débordées

L’asbl devrait alléger le travail des hébergeuses bénévoles. "On a une petite centaine de jeunes qu’on doit aider au quotidien. On a vite été un petit peu débordé par la situation parce qu’on a tous nos boulots, nos fonctions ou autres." Pour les bénévoles, l’aide fournie aux jeunes migrants a vite dépassé souvent le simple hébergement : "il y a l’aide quotidienne d’urgence au niveau alimentaire, douche et repos. Mais vient s’ajouter à ça l’aide médicale qu’on doit apporter, l’aide juridique dont ils ont besoin pour que leurs droits soient respectés."

L’asbl va ouvrir un lieu d’hébergement collectif

"L’Odyssée du monde" va collaborer avec des juristes et des médecins. Parmi ses missions, elle envisage aussi de sensibiliser le public sur le thème de la migration, d’inclure les jeunes migrants dans la société avec un suivi des demandes d’asile notamment et la mise en place d’activités pour eux. "Et on s’est rendu compte qu’en se constituant en asbl, on allait pouvoir fédérer des subsides et des lieux plus officiels, avoir un interlocuteur politique… " L’asbl compte aussi ouvrir bientôt un lieu d’hébergement collectif mis à disposition par un propriétaire privé. Le but: mettre les jeunes migrants qui le demandent, à l’abri.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK