Liège: enfin un logement pour la maman expulsée en plein hiver avec ses 2 enfants?

A Liège, la maman expulsée avec ses 2 filles en plein hiver effectue depuis plus d'un mois de nombreuses démarches administratives
A Liège, la maman expulsée avec ses 2 filles en plein hiver effectue depuis plus d'un mois de nombreuses démarches administratives - © Tous droits réservés

Vous vous souvenez peut-être de l'histoire de Cristel, cette mère de deux enfants expulsées d'un logement social en plein hiver à Liège? C'était il y a plus d'un mois. Depuis le 8 février, en urgence, c'est une amie de Cristel qui héberge la famille à l'étroit dans sa petite maison. Selon le Cpas, son dossier était à l'époque traité en priorité. Aujourd'hui, cette mère est toujours sans domicile fixe. Elle doit bientôt quitter son logement provisoire. 

Si je dois quitter la maison de mon amie, je vais aller où avec mes enfants?

Aujourd'hui pour Cristel, la question n'est même plus de savoir si on pouvait l'expulser en plein hiver avec ses deux filles de 11 et 13 ans. Cette maman est angoissée à l'idée de se retrouver à la rue. Et ce, malgré ses nombreuses démarches administratives... "Chaque fois qu'on toque quelque part, on vous renvoie ailleurs. Mon assistant social dit qu'il ne comprend toujours pas comment on a pu me mettre à la rue. La société de logement social La Maison Liégeoise dit d'un côté qu'on ne me reprend pas, de l'autre on dit que je suis prioritaire mais il y a quand même rien qui bouge." Si Cristel doit quitter le mois prochain la maison de son amie, elle se demande où elle pourra aller. "Si je suis à la rue avec mes enfants, je risque de les perdre évidemment. On va me les prendre. Et je ne saurai pas vivre sans mes enfants"   

Un logement de transit enfin disponible mercredi prochain selon le Cpas

Contactée, la responsable du dossier au Cpas se veut rassurante. Selon elle, Cristel pourra intégrer un logement de transit mercredi prochain (28 mars). Pourquoi si tard? Selon le Cpas, il a fallu attendre qu'un logement se libère puis qu'on y réalise des travaux de rénovation. L'urgence sociale a parfois des délais difficiles à vivre pour ceux qui y ont droit.

Le syndrome de Diogène : une pathologie méconnue au JT du 21/02

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK