Liège: des infirmières de rue pour soigner les sans-abri

Liège: des infirmières de rue pour soigner les sans-abri (Fanny à gauche et Camille à droite)
Liège: des infirmières de rue pour soigner les sans-abri (Fanny à gauche et Camille à droite) - © www.gingo.community

Camille et Fanny ont seulement 24 ans. Elles sont infirmières. Il y a chez elles une énergie communicative et surtout un projet social ambitieux. Leur objectif, c'est de créer une antenne de l'asbl Infirmiers de rue à Liège. Cela existe déjà à Bruxelles mais pas à Liège. Et elles ont décidé de lancer un appel aux dons pour financer le matériel médical et administratif.

L'hygiène, un premier pas pour sortir de la rue

Pour Camille et Fanny, il s'agit d'aller à la rencontre des sans-abri, de proposer des soins légers et des gestes d’hygiène. Pour elles, ce mot, hygiène, est au cœur de leur travail. C'est un premier pas indispensable pour sortir de la rue: "L'hygiène pour nous renvoie vraiment l'état psychologique et de bien être de la personne. C'est un peu comme tout être humain. Quand on est déprimé, on va s'enfermer chez soi, on ne va pas se laver, on va rester dans le noir. Pour nous, ça reflète vraiment l'état psychologique dans lequel ils sont. Et donc plus la personne est sale, plus elle va être mal dans sa peau et dans sa situation".

Des jeunes filles idéalistes, mais avec aussi la tête bien accrochée aux épaules: "Je crois que dans la vie, il faut être idéaliste, sinon, on n'avance pas. A Bruxelles, ils ont réussi, donc pourquoi pas nous. Bruxelles, maintenant, c'est le modèle à suivre en disant qu'ils ont quand même sorti 120 personnes de la rue".

Le projet a été réfléchi. Il bénéficie aujourd'hui de l'encadrement du VentureLab, cette structure qui soutient les jeunes entreprises.

Un appel aux dons pour financer le matériel

A noter que les jeunes filles sont engagées par l'asbl. L'appel aux dons, ce n'est donc pas pour payer leur salaire mais pour financer le matériel médical et administratif. Le crowdfunding vient de démarrer. Le projet, lui, commencera en mai prochain. Plus d'infos ici.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK