Liège: comment gérer son enfant, accro aux jeux vidéo?

Liège: comment gérer son enfant, accro aux jeux vidéo ?
Liège: comment gérer son enfant, accro aux jeux vidéo ? - © Swilmor

Votre ado a du mal à décoller ses yeux de son smartphone ou passe ses journées à jouer à des jeux vidéo ? Vous ne comprenez pas ce qui l'attire là-dedans ? Vous pensez qu'il est accro ?

Le centre Nadja à Liège, spécialisé dans les dépendances de toutes sortes, lancera fin septembre un groupe de soutien et de discussion à destination des parents.

"Certains trouvent étrange la façon dont les adolescents s’emparent de ces nouvelles technologies. Ils ont leur façon bien à eux de les utiliser et leur propre réseau", explique Arnaud Zarbo, psychologue et responsable de la prévention au centre Nadja.

Le jeu vidéo ne doit pas être un tabou

Dans ce centre, de nombreux parents se rendent compte que ces univers numériques leur sont complètement inconnus. "Ils ne savent pas du tout de quoi on parle. L’usage que les jeunes en font est quelque chose qui les tracasse très fort. Notre mission est de remettre un peu de compréhension dans tout ça", poursuit Arnaud Zarbo.

"L’idée de groupe de soutien est conviviale, cela ne doit pas faire peur aux parents. Il y a de la solidarité qui se crée, avec des parents qui se donnent des solutions entre eux et qui tendent à trouver des usages positifs", conclut le psychologue.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30