Liège: Cendrillon, un opéra participatif pour jeune public

A Liège, l'Opéra Royal de Wallonie propose des activités aux jeunes enfants. Des élèves de deuxième et troisième maternelle ont assisté à un spectacle de Cendrillon. L'expérience est intéressante car les artistes sont aussi émerveillés que les enfants. 

Dans les gradins, le Prince cherche une princesse.  Les artistes interviennent aux côtés des spectateurs. Ils sont très jeunes, ce sont des élèves de deuxième et troisième maternelle. Ils assistent à un opéra participatif.  

Le Prince et Cendrillon sont sous les projecteurs. Les artistes ont beaucoup de plaisir à évoluer devant les enfants. Julie Ghebart, soprano "Cendrillon" explique: "Les réactions sont différentes.  Le jeune public réagit tout de suite.  On entend des petites voix, des commentaires.  Dans un public d'adultes, en général, il n'y a pas de commentaires en live". Xavier Flabat, ténor "Le Prince" ajoute: "Ils nous regardent avec des yeux en coeur car, forcément, pour les petites filles, on est "le" prince charmant qui leur permet de devenir une princesse.  Et pour les petits garçons, on est un modèle à suivre, on est le parti qui est beau, bon, riche, on a tout.  On est le rêve du petit garçon et le rêve de la petite fille, c'est formidable".

A de multiples reprises, une fée interrompt le spectacle pour poser des questions aux enfants pour leur expliquer ce qui se passe sur scène. "Finalement, l'intrigue n'est pas si évidente.  Il y a beaucoup de changements de costume, le Prince se déguise d'abord en mendiant puis il prend les habits de son chambellan.  Donc, c'est un petit peu pour les aider à suivre.  Mais c'est aussi une question d'énergie et d'attention.  Je sens bien que j'aide à canaliser l'attention de tous ces petits enfants" dit Sarah Defrise, soprano "La Fée".

Il y a bien sûr des chants. Ils sont interprétés avec puissance. C'est une situation inhabituelle pour les jeunes oreilles. Julie Bailly, mezzo-soprano "Armelinde" explique: "Certes, il n'y a pas la magie de la grande salle mais on est tellement près que plus d'un enfant se bouche les oreilles parce qu'ils sont impressionnés par la puissance des sons.  Et puis, nous voir, comme ça, ils peuvent nous toucher, je pense que ça, ça crée quelque chose de tout à fait inédit".

Proposer des activités aux enfants à l'Opéra, c'est une mission de l'institution culturelle liégeoise. Stefano Mazzonis di Pralafera, directeur général de l'Opéra Royal de Wallonie, explique: "C'est quelque chose qui rentre dans l'oreille, c'est de la musique et ça lui reste, d'une façon ou d'une autre ça reviendra, je suis sûr et certain. Et on voit les résultats aujourd'hui, on a des résultats exceptionnels. Les jeunes reviennent, ils reviennent". 

L'émerveillement se lit autant dans les yeux des artistes que dans ceux des enfants. La magie provoque le sourire. L'Opéra Royal de Wallonie continuera à proposer des spectacles aux enfants. C'est une évidence.   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK