Liège : bleusailles et baptêmes étudiants annulés durant le premier quadrimestre

Coup dur pour le folklore étudiant : les bleusailles et baptêmes sont annulés durant le premier quadrimestre. La décision a été prise par l'AGEL, l'association générale des étudiants liégeois. Une conséquence directe de l'aggravation de l'épidémie et du renforcement des mesures sanitaires.

Cette annulation par l'AGEL concerne environ 10.000 étudiants et 26 comités de baptême à l'Université de Liège et au sein des hautes écoles. Julien Bolland, président de l'AGEL, justifie cette décision : "C’est pour la sécurité des participants, donc des bleus, mais aussi des comités organisateurs. On ne pouvait pas se permettre de se retrouver avec une pandémie en interne. Nous préférons dès lors annuler. "

On ne pouvait pas se permettre de se retrouver avec une pandémie en interne.

Le président de l'association générale des étudiants soutient qu'il s'agit également d'une manière de montrer à ceux qui pointent les jeunes du doigts qu’ils sont adultes et responsables. "Même si les baptêmes avaient été acceptés, ils auraient été faits de manière responsable. Nous sommes en discussion avec la police de Liège, avec la Ville et avec les institutions universitaires depuis le début de l’année pour essayer d’amener des activités dans un cadre très strict."

Si les bleusailles et baptêmes sont annulés, les festivités de la Saint-Nicolas sont, elles, maintenues jusqu'à nouvel ordre.

Le bourgmestre de Liège salue le sens des responsabilités des étudiants

Via un communiqué, Willy Demeyer a tenu à remercier et à féliciter les étudiants et leurs associations représentatives pour leur maturité et leur soutien aux mesures, difficiles mais nécessaires, mises en œuvre par tous les niveaux de pouvoir pour endiguer la reprise des contaminations au Covid-19. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK