Liège: 24 bourgmestres pour le report de la fête des mères au 17 mai

Un report pour plus d'équité commerciale
Un report pour plus d'équité commerciale - © pixabay

Pourquoi ne pas reporter la fête des mères au dimanche 17 mai?

La fête des mères, c'est en principe , chez nous, ce dimanche 10 mai. Mais voilà, dans le plan de déconfinement, les commerces non-alimentaire ne sont autorisés à rouvrir que le 11 soit le lendemain de ce qui pour les fleuristes, les parfumeries, l'électroménager ou encore les magasins de vêtements et d' accessoires constitue une grosse journée de vente voire même un des plus gros chiffres d'affaires de leur année.

La proposition avait  été émise par le ministre président flamand, Jan Jambon, il y a un peu plus d'une semaine. Jusqu'à présent, elle n'avait pas été relayée ni au niveau fédéral ni en Wallonie. 

Ca vient de changer, ce week-end, Liège métropole qui rassemble les 24 bourgmestres de l'arrondissement de Liège a décidé de soutenir ce report

Date non fixée légalement

Contrairement à d'autres dates de fêtes, celle des mamans n'est pas un jour fixé légalement, c'est plutôt une coutume, d'ailleurs en France, ce n'est pas à la même date de chez nous.  "Quand on en a discuté, il y avait l'intérêt des commerces bien sûr mais aussi la politique de confinement et éviter tout déplacement non indispensable à garder à l'esprit. C'est pour cela qu'on pensait au dimanche après la réouverture des commerces mais avant le déconfinement plus général prévu lui pour le lundi 18 mai. Donc, nous avons décidé de soutenir la proposition du ministre pour que ce soit le cas dans tout le pays et reporter au dimanche 17 mai", explique Virginie Defrang-Firket, vice présidente de Liège Métropole qui ajoute, "les pépinières sont ouvertes, les grandes surfaces vendent également des fleurs.Les grandes surfaces vendent aussi des électros donc tous les commerçants qui ne sont pas ces grandes surfaces sont lésés d'où notre volonté de remettre un peu tout le monde sur un pied d'égalité".

La décision a été prise ce week-end, elle est transmise  à la commission provinciale de sécurité pour une remontée vers le fédéral mais n'st-ce pas un peu tard? "Mieux vaut tard que jamais", ajoute Virginie Defrang-Firket

 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK