Les trois écoles d'Enseignement Secondaire de Herve fermées pour une semaine, près d'un quart des élèves est en quarantaine

Vue du Collège Providence Herve
Vue du Collège Providence Herve - © cph-herve.be

A Herve, le Collège Providence, le Collège Marie-Thérèse et l’Institut de la Providence seront fermés à partir de ce lundi 19 octobre. Ces trois écoles libres dépendent du même pouvoir organisateur, elles sont voisines et, ensemble, elles accueillent un total de quelque 3000 élèves.

Vendredi soir, le pouvoir organisateur (ESH- Enseignement Secondaire de Herve) a décidé de fermer les trois établissements jusqu’à vendredi, c’est-à-dire le 23 octobre. Didier Bolly, le président du pouvoir organisateur, explique : "Nos écoles ne sont pas plus impactées que la région de Herve mais l’organisation des cours devenait de plus en plus compliquée avec le nombre d’élèves en quarantaine. Vendredi, nous avions plus ou moins, sur les trois écoles, 720 élèves sur 3000 qui étaient écartés de manière temporaire. Et puis, nous avons estimé, avec la Promotion Santé Ecole et l’AVIQ, qu’il était de notre devoir d’interrompre une chaîne de transmission sur le plateau de Herve."

La décision est donc prise pour une semaine. Que se passera-t-il ensuite ? "Elle sera évaluée fin de semaine. On verra bien.", répond Didier Bolly.

Le président du pouvoir organisateur précise aussi : "Tous les moyens de communication qui avaient été déjà mis en place et qui étaient efficients durant le confinement ont été réactivés. Donc tout le monde est prévenu par e-mail. Les trois écoles ont des plateformes pédagogiques sur lesquelles professeurs et élèves vont pouvoir travailler. Si malgré tout quelques élèves se présentaient lundi matin, il y aura un accueil organisé mais uniquement l’avant-midi. A midi, les écoles seront fermées. Seul le personnel administratif sera là pour gérer le quotidien, avec les mesures de distanciation habituelles et aussi bien entendu le personnel ouvrier pour assurer les tâches qu’il assume avec beaucoup d’efficience depuis mars c’est-à-dire nettoyer, nettoyer et encore nettoyer nos écoles.".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK