Les températures estivales font les affaires de l'Horeca (vidéo)

En cette journée ensoleillée avec des températures élevées, entre 26 et 29 degrés, vous êtes nombreux sans doute à en profiter. Les restaurateurs ont d'ailleurs sorti les terrasses et se sont organisés.

Du personnel supplémentaire

Ce mercredi matin, à la terrasse d'un hôtel-restaurant du centre de Liège, les clients étaient déjà attablés.  En prévision du temps de midi, le patron de cet établissement, Habib Zaouali, a appelé deux personnes supplémentaires pour le service. "Pour une journée comme celle-ci, je donne un petit coup de main. Je prévois aussi que le personnel qui commence plus tard quand il fait mauvais vienne plus tôt. Et je fais appel à des étudiantes ou à des personnes qui pourront récupérer leur journée après", explique Habib Zaouali.

Dans un snack à quelques pas de l'hôtel-restaurant, le patron, Sylvio Donigaglia a ajouté des places assises supplémentaires en terrasse. Le soleil va lui permettre de tripler son chiffre d'affaires habituel. Il a donc fallu commander de la marchandise en conséquence pour ce midi.  

La carte s'adapte à la météo

A Tilff, dans un restaurant au bord de l'Ourthe, le téléphone n'arrêtait pas de sonner en cette matinée ensoleillée. Tout le monde veut une place en terrasse. La propriétaire du restaurant, Maureen Cezar, suit très attentivement les bulletins météo quotidiens car cela a une grande influence sur ses besoins en personnel pour assurer jusqu'à 130 couverts par service. "J'essaye d'écouter, j'essaye de suivre ses conseils, on le sait bien, on est en Belgique, le temps peut être changeant. J'ai la chance d'avoir beaucoup de personnel et un personnel qui est à l'écoute. J'essaye toujours de prévenir la veille pour ne pas devoir décommander quelqu'un le jour-même", explique Maureen Cezar.

Tartare de saumon, salade d'asperges, desserts,...

En cuisine, on s'adapte aussi. Les commandes de produits ont été modifiées suite aux prévisions de la météo très chaude car les goûts des clients changent avec la chaleur. Priscilla Staf, cuistot: "Il y a beaucoup de salades, on fait l'américain, le saumon fumé. On partira plutôt aussi sur le tartare de saumon, la salade d'asperges, les asperges mousseline, asperges à la flamande et beaucoup de desserts surtout aussi qui vont changer".

La journée risque donc d'être très longue et intense pour les restaurateurs et les cafetiers qui disposent d'une terrasse ou d'aménagement extérieur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir