Les surfacturations pratiquées par certains médecins de la Citadelle à Liège, c'est terminé

Les surfacturations pratiquées par certains médecins de la Citadelle à Liège, c'est terminé
Les surfacturations pratiquées par certains médecins de la Citadelle à Liège, c'est terminé - © RTBF

La décision a été prise ce vendredi matin par le conseil d'administration du Centre Hospitalier Régional.

L'affaire avait été révélée mercredi dans l'émission Questions à la Une: depuis 2010, deux spécialistes bénéficiaient d'une dérogation les autorisant à dépasser les tarifs Inami pour une partie de leurs interventions. Les patients qui voulaient être soignés plus rapidement devaient payer double. C'est cette dérogation à laquelle il a été mis fin.

Désormais, comme les 500 autres médecins de l'hôpital, ils devront respecter la convention qui les obligent à pratiquer des prix conformes à ceux fixés par l'assurance maladie-invalidité.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK