Les stewards urbains liégeois comptent les passants cette semaine

L'opération de comptage des passants se poursuivra toute la semaine à Liège
L'opération de comptage des passants se poursuivra toute la semaine à Liège - © RTBF - Olivier Thunus

Si vous passez par le centre de Liège cette semaine, ne vous étonnez pas de voir des personnes vous observer en remuant les lèvres. Il s'agit de stewards urbains, en civil, chargés de compter les passants. L'opération s'effectue quatre fois par an à la demande de la Région wallonne.

 Olivier Ducobu est steward urbain à Liège et cette semaine, il compte toutes les personnes passant devant lui. Enfin toutes... ou presque : " On ne compte pas les vélos, on ne compte pas les livreurs non plus puisqu’on ne compte que les chalands qui sont susceptibles de faire des achats dans le centre-ville. Cela nécessite une certaine concentration, il faut rester en place et fixer le flux de manière à ne pas sauter un passant ", précise-t-il.

Ce comptage intéresse notamment les investisseurs potentiels : " L’objectif est de prendre le pouls de la ville, de voir si nous sommes toujours attractifs, de voir quelles sont les rues qui ont le plus de passage parce que quand un investisseur veut venir créer un commerce, la première chose qu’il demande c’est le nombre de passants que nous avons par jour ", détaille Isabelle Reisenfeld, gestionnaire du centre-ville de Liège.

Les chiffres obtenus permettent aussi d'objectiver la baisse ou l'augmentation de la fréquentation des rues commerçantes : " Heureusement, certaines rues montent quand d’autres descendent, notamment quand une rue est mise en piétonnier. On a le cas de la rue de la Casquette, par exemple, où il est évident que c’est une rue qui a beaucoup augmenté en termes de fréquentation depuis qu’elle est en piétonnier ", ajoute la gestionnaire.

Parmi les lieux les plus fréquentés de Liège : la place Saint Lambert avec un passage quotidien d'environ 25.000 piétons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK