Les pommes belges en rupture de stock dans les supermarchés

Les pommes belges se font rares. Il n'y a en a quasi plus dans les rayons, la faute à une saison 2017 catastrophique. Aujourd'hui, les stocks de pommes belges sont quasi vides.

Chez Nicolas Goffin, un producteur de pommes et de poires de Hesbaye, cela fait maintenant plusieurs mois que toute la production a été vendue.  C'est une vente rapide assez inhabituelle. "En décembre, on a décidé de clôturer.  On a gardé juste ce qu'il fallait pour la vente, ici au magasin du terroir, de certaines variétés.  Effectivement, ça a fait bizarre de voir un frigo aussi vite vide, d'habitude on conserve nos pommes jusque avril, mai" explique Nicolas Goffin.

Si les producteurs ont très rapidement vendu leur production de pommes l'année dernière, c'est tout d'abord parce qu'elle n'était pas très importante mais aussi à cause du risque de maladie plus élevé provoqué par des fruits de gros calibre. "S'il n'y a pas d'équilibre et que les pommes sont trop grosses, il y a une maturité trop importante et il y a des risques que des petits points viennent se marquer sur le fruit.  C'est bien souvent des champignons qui se créent ou des maladies de conservation qui ne sont pas du tout un problème mais qui font que la pomme peut potentiellement être moins jolie et peut, au niveau long terme, moins bien se conserver" dit Nicolas Goffin.

Résultat, dans les supermarchés, la pomme belge a fait place à la française, l'argentine ou encore la néo-zélandaise et on fait ce que l'on peut pour combler les trous dans les rayons. "Oui, c'est nettement plus vide" confirme Christophe Pourignaux, gérant d'une grande surface.

Dans une enseigne bio, la pomme a disparu des étalages.  On préfère informer les clients de la pénurie plutôt que d'importer un produit en provenance de l'étranger. "Pour le moment, on doit attendre la prochaine production de pommes puisque, cette année, les stocks sont vides" précise Myriam de Montpellier, gérante de ce magasin. Pas de quoi déstabiliser les clients de cette enseigne 100% bio: "Cette saison-ci, de toute façon, je n'en achète plus car je les trouve moins bonnes aussi" dit une cliente.

La récolte de pommes de 2018 s'annonce meilleure

Bonne nouvelle pour les amoureux des fruits, la récolte de 2018 s'annonce bien meilleure.  Il devrait y avoir assez de fruits sur les arbres pour remplir les étals toute l'année. Nicolas Goffin explique: "Comme on peut le voir ici, on peut plus ou moins compter une centaine de pommes par arbre.  L'année passée à la même période, on se retrouvait avec plus ou moins cinq pommes sur nos arbres et tout ça était dû au gel de l'année précédente".

Il faudra encore un peu patienter car la récolte n'aura pas lieu avant le mois de septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK