Les dinosaures ont aussi souffert de cancers, selon des chercheurs de l'ULiège et de la VUB

Les dinosaures ont aussi souffert de cancers, selon des chercheurs de l'ULiège et de la VUB
2 images
Les dinosaures ont aussi souffert de cancers, selon des chercheurs de l'ULiège et de la VUB - © ULiège

Les sauropodes, les plus grands dinosaures terrestres, ont aussi développé des maladies osseuses comme des cancers. Une idée que renforce une étude menée par des chercheurs de l'Université de Liège et de la VUB et qui vient d'être publiée dans le journal scientifique Philosophical Transactions B.

Paléontologue à la VUB, le professeur Koen Stein, avait découvert des tissus inattendus dans des os de sauropodes prélevés en 2008 en Thaïlande et au Niger. Faute de temps, il n'avait pas pu pousser l'analyse plus loin. Il a finalement confié cette tâche à un doctorant de l'Unité de recherches Geology de l'ULiège, Benjamin Jentgen-Ceschino. Il nous explique le résultat de son travail: "Le tissu osseux des sauropodes est assez uniforme, mais dans le cas qui nous intéresse ici, l'os était littéralement à 90 degrés de ce qui était attendu. C'est pourquoi on a eu besoin d'aller plus loin dans le détail. J'ai dû beaucoup me baser sur de la littérature en vétérinaire ou en médecine humaine, à défaut de trouver chez les dinosaures. Ce genre de tissu est issu de différentes pathologies comme des cancers, des infections osseuses, des infections virales, ce genre de maladies".

Jusque-là, quelques cas de cancers chez les dinosaures avaient déjà été reportés dans la littérature, mais c'était rare, comme le souligne Benjamin Jentgen-Ceschino: "C'était vraiment rare, et on pensait que c'était limité à certains types de dinosaures comme ceux à bec de canard". Selon le spécialiste, il y a encore certainement beaucoup à faire: "Il existe probablement énormément d'ossements qui n'ont jamais été coupés ou étudiés en imagerie médicale par exemple mais qui auraient préservé des maladies. En paléopathologie, l'étude des anciennes maladies, il manque un catalogue de toutes ces maladies qui pourraient être révélées notamment par l'histologie osseuse".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK