Les chambres du futur hôtel Radisson à Liège sont presque toutes vendues

Au Cadran, le futur hôtel de Bricks & Leisure se construit, et se vend bien
Au Cadran, le futur hôtel de Bricks & Leisure se construit, et se vend bien - © Tous droits réservés

C’est un établissement en construction, au Cadran : la charpente de toiture a commencé à apparaître ce mercredi, et l’ouverture est programmée pour le second semestre de l’an prochain. Mais le promoteur, la société gantoise Bricks&Leisure, annonce que 91% des chambres ont été vendues. Cette firme est spécialisée dans ce type d’opération et de financement. Les acheteurs sont principalement des particuliers,… et des néerlandophones ! Comment s’explique cet engouement ? Dans la brochure, bilingue, plusieurs arguments sont avancés. Les prix de l’immobilier en région flamande sont plus élevés, et donc moins attractifs. Et puis le dynamisme liégeois permet d’espérer un taux d’occupation des plus hauts, à la fois par une clientèle de touristes, et par les séjours d’hommes d’affaires, en croissance.

La société Bricks&Leisure propose un rendement à taux fixe sur vingt ans. Il est question de 2%, mais ce n’est pas un chiffre officiel. Et pour cause : les revenus, qui englobent les nuitées et les recettes des services annexes, dépendent du succès commercial de l’hôtel. L’enseigne Radisson, exploitée en franchise, est un élément positif, mais pas une garantie absolue. Il faut rappeler, comme pour d’autres opérateurs, que ce genre d’investissement présente des avantages, des optimisations fiscales, et des inconvénients, des risques ou des charges liées par exemple au remplacement des moquettes, dont les copropriétaires ne sont pas toujours maîtres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK