Les bouteilles d'eau Chaudfontaine changent de look "pour offrir plus d'options de recyclage"

Les eaux de Chaudfontaine passent au vert. Enfin, plus précisément, au transparent. Propriété du géant Coca-Cola, l’entreprise a pris une série d’initiatives afin de devenir neutre sur le plan climatique d’ici deux ans. Cela passe notamment par un petit changement d’habitude pour les consommateurs : les bouteilles à l’aspect bleuté sortent des lignes de production. Elles seront bientôt remplacées par des bouteilles entièrement transparentes, ce qui permettra de simplifier le processus de recyclage.

Plus d’amplitude pour le recyclage

Les bouteilles en plastique utilisées étaient déjà 100% recyclables, comme le rappelle Achmed Boumrah, directeur du site de Chaudfontaine. "L’innovation, c’est que depuis quelques semaines, on utilise du plastique totalement transparent", explique-t-il. "Cela veut dire concrètement qu’une bouteille transparente pourra être recyclée en une autre bouteille ou autre dérivé en plastique." Cela simplifiera le processus de recyclage car les bouteilles transparentes peuvent être transformées en plastique recyclé de n’importe quelle couleur.

Neutralité climatique d’ici 2023

L’ambition de Chaudfontaine : devenir un des premiers sites d’embouteillage du groupe Coca-Cola en Europe qui soit climatiquement neutre. "Depuis l’acquisition en 2003 du site de Chaudfontaine par Coca-Cola, 147 millions d’euros investis, notamment dans des initiatives durables", chiffre Achmed Boumrah.

Le directeur ajoute que "pour parvenir à la neutralité carbone, nous irons aussi loin que possible dans la réduction de CO2, entre autres en réduisant considérablement – voire en éliminant – le recours aux combustibles fossiles. Ce n’est qu’après que nous compenserons les émissions de CO2 restantes. Un plan d’action concret est actuellement en cours d’élaboration et sera lancé cette année."

L’usine de Chaudfontaine emploi quelque 152 travailleurs. De l’emploi local puisque 98% d’entre eux vivent dans la région.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK