Les bouddhistes tibétains de Huy entrent dans l'année du Chien de Terre

Cette année, les dates du nouvel an tibétain et chinois coïncidaient. Vendredi, les Tibétains sont entrés dans l'année 2145, celle du Chien de Terre.

Des Bouddhistes venus d'un peu partout en Belgique se sont retrouvés ce dimanche à l'institut tibétain Yeunten Ling, à Huy, le plus grand centre d’étude bouddhiste du pays. Ils ont célébré à leur manière ce nouvel an tibétain, aussi appelé Losar.

Moment fort de la journée : le lancer de farine. Les fidèles jettent une poignée de farine en direction du ciel. "En même temps, nous crions kiki soso largyalo", ajoute Philippine Vanzuylen, pratiquante bouddhiste de longue date. "Cela veut dire : les dieux sont victorieux"

2 images
L’institut bouddhiste Yeunten Ling à Huy est le plus grand centre d’étude bouddhiste du pays © RTBF
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK