Les bibliothèques ne meurent pas, elles se transforment

Modernisations, agrandissements, déménagements, projets d'extension, ça bouge dans le monde des bibliothèques.  Ces lieux ne sont plus uniquement des endroits où on emprunte des livres, ils se transforment pour devenir plutôt des pôles culturels.  Fortes de bons chiffres de fréquentation, certaines communes n'hésitent pas à investir dans leur bibliothèque pour leur permettre de séduire un public encore plus large.

La commune de Fléron va agrandir sa bibliothèque

Près de 1300 personnes ont une carte d'adhérent à la bibliothèque communale de Fléron.  C'est un chiffre en augmentation.  Le secret, c'est que la bibliothèque n'est plus uniquement une réserve de livres à emprunter, elle organise aussi une centaine d'événements par an.  Mais rarement dans ses murs car le bâtiment n'est plus assez grand.  Joachim Paulin, bibliothécaire de la commune de Fléron, explique: "Par exemple, la semaine dernière, on faisait une lecture spectacle où on avait une trentaine de personnes.  On a dû faire ça dans la salle du conseil communal, qui n'est pas spécialement adapté à ce type d'événement.  Ou pour tout ce qui est animation pour enfants, dès qu'on dépasse 15 enfants, nous ne sommes plus à l'aise dans la bibliothèque".

La commune a donc débloqué 650.000 euros pour agrandir et moderniser l'endroit.  Les travaux devraient débuter l'an prochain.

La bibliothèque de Plombières agrandie, rénovée, humanisée

A Plombières, un habitant de la commune sur deux fréquente la bibliothèque, bien au-delà de 7 à 77 ans.  Face au développement des outils numériques, la bibliothèque ne meurt pas, elle se transforme.  La valeur ajoutée est un service plus personnalisé.  Nicole Drummen, bibliothécaire en chef à Plombières, explique: "Il faut que les personnes qui viennent à la bibliothèque y trouvent un accompagnement dans le plaisir de lecture ou dans la recherche de documents nécessaires pour un travail ou autre.  Nous devons être plus efficaces que Google".

La bibliothèque vient d'être agrandie, rénovée, humanisée.  250.000 euros sont à charge de la commune.

La bibliothèque du quartier Saint-Léonard à Liège déménage

La bibliothèque du quartier Saint-Léonard à Liège, une des 13 bibliothèques de la Ville, est en plein déménagement.  Elle s'installe dans un bâtiment à proximité de résidences d'artistes.  C'est un espace choisi pour fédérer des projets, pour une bibliothèque aussi mieux adaptée.  Fabien Denoël, attaché au département culture pour la lecture publique de la Ville de Liège, explique: "La différence entre l'ancienne et la nouvelle bibliothèque, c'est la place de l'atelier informatique dans l'espace, qui a gagné en superficie.  Le numérique, peut-être par la multitude des ressources auquel il donne accès, demande davantage d'esprit critique et de décodage de l'information.  C'est aussi un rôle fondamental de la bibliothèque aujourd'hui".

Toutes ces bibliothèques sont d'ailleurs connectées à une plate-forme de prêts de livres en ligne, développée par la Fédération Wallonie-Bruxelles.  Aujourd'hui, la bibliothèque est un pôle culturel, un lieu de rencontres, un espace d'accompagnement, bref, un concept qui rassemble, la recette du succès.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK