Les Belges se mobilisent pour sauver les animaux australiens

Paul est un petit koala australien miraculé des flammes.
4 images
Paul est un petit koala australien miraculé des flammes. - © RTBF

Les dons pour sauver les koalas, les kangourous et autres animaux australiens se multiplient ces derniers jours chez nous. Certains parrainent les koalas, d'autres envoient de l'argent au WWF, et puis il y a ceux qui donnent de leur temps en confectionnant des poches ou des paniers pour aider ces animaux touchés par les feux.

Aider les animaux en les "adoptant"

Paul est un petit koala australien miraculé des flammes. Emilie et Celia le regardent tendrement. Comme beaucoup d'autres, il a besoin de soins car les feux ont brûlé 90% de son corps. Sur internet, les deux sœurs ont décidé de l'aider en l'adoptant, c'est-à-dire en faisant un don financier pour le sauver: "On a pris le plus abîmé parce qu'on a cru que personne n'allait le vouloir. Après, on en a discuté avec nos parents. D'abord, ils voulaient regarder si ce n'était pas une arnaque. Après, on a regardé, et ils ont dit qu'on pouvait l'adopter. Et on a donné 40 euros pour qu'il soit soigné". "On ne peut pas aller dans la forêt pour les sauver, donc donner de l'argent était le plus facile. On l'a adopté, mais il n'est pas à nous car il y a plusieurs personnes qui l'ont adopté".

Déjà 260 000 euros récoltés

La mobilisation pour sauver les animaux australiens, et notamment les koalas, prend de l'ampleur chez nous. Chaque jour, le WWF reçoit une cinquantaine d'appels et des dizaines de mails. Mais aussi et surtout de très très nombreux dons. Jessica Nibelle, porte-parole du WWF: "On a 600 000 donateurs pour l'instant pour un montant de 260 000 euros. C'est énorme. Jamais le WWF n'avait levé autant de fonds pour une situation d'urgence. Par rapport à des grands pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni, ou même les Pays-Bas qui, d'ordinaire, sont très généreux aussi, on est très très fort".

Des poches pour accueillir les bébés koalas et kangourous

Outre les dons financiers, certains donnent de leur temps. Chez elle, Julia Tulli est en plein travail. Elle est administratrice d'un groupe Facebook qui propose à tout un chacun de confectionner des petits paniers et des sacs. Ils sont destinés aux koalas, kangourous et autres animaux. Le succès est clairement au rendez-vous: "En 4 jours, on a plus de 500 membres, on a des messages qui affluent d'un peu partout" explique-t-elle. "Comme le groupe fonctionne beaucoup, on a beaucoup de messages pour savoir comment faire des dons. Donc les gens regardent dans leurs draps. Les gens essayent d'aider, mais pas que financièrement".

Les paniers et sacs seront envoyés dans une association en Australie grâce à des membres du groupe qui doivent s'y rendre fin du mois. Une seule question: auront-ils la place dans leurs valises pour tout emporter avec eux?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK