Les Ardentes à Rocourt ? Ce n'est plus au conditionnel, c'est au futur simple

Lors du conseil communal de ce lundi soir, le bourgmestre Demeyer a été interpellé par un élu démocrate humaniste, sur le manque de concertation avec les voisins du site envisagé par Les Ardentes pour déménager le festival.

La réponse ne manque pas d'intérêt. La volonté de conserver ce rendez-vous du début d'été est confirmée. La majorité socialiste et libérale souhaite que les organisateurs fournissent des garanties. Des garanties formulées non plus au conditionnel, mais au futur simple, signe évident que la décision est déjà prise.

Des garanties que des mesures seront prises pour respecter les normes sonores. Des garanties que les habitations, les commerces et les entereprises des alentours resteront accessibles en permanence. Des garanties que les riverains seront associés à un comité de pilotage de l'installation à Rocourt. Des garanties obtenues, apparemment, d'où un accord valable pour les cinq années à venir. Cependant, pendant deux ans, les travaux d'aménagement définitif du "parc" ne vont pas commencer, de manière à vérifier que ces engagements sont tenus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK