Les anciens terrains de Duferco pourraient devenir "Flémalle Neuve"

Le plan de flémalle Neuve, avec, en bas une nouvelle gare pour la ligne 125, et une passerelle pour franchir la Meuse
3 images
Le plan de flémalle Neuve, avec, en bas une nouvelle gare pour la ligne 125, et une passerelle pour franchir la Meuse - © Tous droits réservés

Il n'y a pas que les grandes villes qui vont chercher des investisseurs au Marché International des Professionnels de l'Immobilier, qui se déroule cette semaine, sur la côte d'azur. Les flémallois présentent un dossier de reconversion industrielle, sur les parcelles d'anciennes usines, dont le groupe Duferco est propriétaire.

C'est une quinzaine d'hectares, idéalement situés entre le tissu résidentiel du centre de la localité, le long de la grand route, et les quais. Ce sont des friches industrielles, pourtant, pour l'essentiel. L'idée, c'est de créer deux zones. L'une consacrée à du logement, des maisons individuelles et peut-être jusqu'à 450 appartements; et l'autre pour une sorte de parc économique, dans un "dégradé", selon les auteurs de l'étude préliminaire, un dégradé entre les deux extrémités du site, la sidérurgie d'un côté, et un hypermarché de l'autre.

Le projet prévoit encore la création d'une école. Et même d'une nouvelle gare: la ligne de chemin de fer qui passe juste à côté, la 125a, sert uniquement au transport de marchandises. Mais elle pourrait s'ouvrir aux passagers, prochainement....Dernier détail: une nouvelle passerelle piétonne devrait relier ce nouveau quartier à l'autre rive du fleuve.

Evidemment, il faut compter un certain temps, avant de voir surgir les premières réalisations. Entre cinq et dix ans, selon les phases. Et pour commencer, il faut trouver des investisseurs. C'est ce que les flémallois tentent d'apâter, actuellement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK