Les administrateurs du Centre médical héliporté de Bra quelque peu rassurés

L'hélicoptère de Bra-sur-Lienne peut continuer à fonctionner comme à l'heure actuelle. Pour l'instant en tout cas.
L'hélicoptère de Bra-sur-Lienne peut continuer à fonctionner comme à l'heure actuelle. Pour l'instant en tout cas. - © Tous droits réservés

Le Centre médical héliporté de Bra-sur-Lienne est sorti quelque peu rassuré de la rencontre qu’il a eu mercredi avec les représentants du 1er ministre, du ministre-président wallon et de la ministre fédérale de la Santé. Ceux-ci se sont engagés à maintenir l’agrément actuel du Centre et ont confirmé que celui-ci, dont son hélicoptère, peuvent continuer à fonctionner de la même manière qu’actuellement. Quant au futur à moyen terme, toute réforme de l’aide médicale urgente, le 112, et de la place de l’hélicoptère dans ce service, ne pourra être menée qu’avec un avis du Conseil national de l’aide médicale urgente. Le dernier avis de cet organe sur l’hélicoptère de Bra-sur-Lienne date de 2009 et il était positif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK