Le whisky belge "Belgian Owl" bientôt vendu aux États-Unis

Chaque jour, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid 19.

Les bières belges séduisent le monde entier. Un whisky liégeois pourrait bientôt faire de même. Le "Belgian Owl", distillé à Fexhe-le-Haut-Clocher, sera bientôt commercialisé aux États-Unis. Le début d’une vaste conquête à laquelle Romain Masquelier, journaliste pour La Meuse Huy-Waremme, s’est intéressé.

"Etienne Bouillon, le distillateur, est assez déterminé et enthousiaste pour cette conquête du marché américain, rapporte le journaliste qui s’est entretenu avec ce passionné de spiritueux. Il faut dire qu’il est une référence dans le domaine du whisky. C’est un véritable maitre distillateur !"

Depuis le lancement de sa distillerie en 2004, Etienne Bouillon connait une ascension fulgurante. "C’est une vraie succes story : il enchaine les prix et son produit est de plus en plus connu."


►►► Voir aussi : Made in Belgium : Belgian Owl Whisky


C'est empli de fierté que le hesbignon compte soumettre son produit au palais aiguisé des amateurs américains. "Ce n’est qu’un début parce qu’Etienne Bouillon ne manque pas d’ambition. Il aimerait proposer son whisky partout ! Les contacts ont déjà été pris en Asie et dans les pays scandinaves, qui sont de grands amateurs de whisky, en France et en Afrique du sud", ajoute Romain Masquelier, qui signe "Le whisky de Fexhe-le-Haut-Clocher à la conquête des USA !". Un article à lire en ligne ou dans les colonnes de La Meuse Huy-Waremme de ce mardi 14 juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK