Le Wanzois Sondron sort son dixième recueil de caricatures "Confinés"

Les lecteurs de l’Avenir ont l’habitude de se précipiter aux dernières pages de leur journal pour y découvrir ses caricatures. Et depuis quelques semaines, ses fans se pressent aux portes des librairies pour dégoter son nouveau recueil : Jacques Sondron a sorti "Confinés", un condensé de ses dessins de presse les plus impertinents.

"La difficulté, c’était d’essayer de faire un titre un peu différent des autres, tout en étant dans l’affaire du Covid et du confinement", explique le caricaturiste. Pour accompagner ce titre en couverture, une illustration qui représente des experts et dirigeants politiques entassés dans une cage : "Ce sont les dirigeants qui n’ont toujours pas très bien dirigé cette crise. J’ai imaginé les torturer en les mettant dans une cage un peu moyenâgeuse. Ces gens dont on a beaucoup entendu parler, qui ont dit beaucoup de conneries et qui en ont parfois fait", pique-t-il.

4 images
"Confinés" : dixième recueil de caricatures de Sondron. © Renaissance du livre

Quand l’actualité se caricature presque toute seule

L’actualité était généreuse sur l’année écoulée pour nourrir l’imagination du dessinateur wanzois. Entre une formation gouvernementale qui s’éternise ou encore la saga des masques, elle se caricature presque toute seule, comme le relève Sondron. Et même quand un sujet s’impose pendant des mois, la créativité du dessinateur ne s’amenuise pas. "Là ça fait 8 mois qu’on est dans le Covid et qu’il faut se renouveler tous les jours. Et je trouve que le sujet était très vaste ! Entre l’affaire des masques, les ruées dans les magasins lors des réouvertures… Il y a eu beaucoup de sujets !"

4 images
De la saga des masques aux ruées dans les magasins, beaucoup de sujets se sont prêtés à la caricature pour Sondron. © Sondron

Du coronavirus, mais pas que…

"L’Avenir est un journal connu pour son traitement régional de l’actualité. Mais c’est un journal national avant tout. Et donc on parle aussi bien de l’étranger, que du belge et du régional", précise Sondron. "Si le Covid a pris beaucoup de place dans le bouquin parce qu’il a pris beaucoup de place dans ma vie, il ne faut pas oublier que les dessins commencent à partir de septembre et couvrent une année scolaire. Et donc les premiers mois, on parlait d’autre chose que du Covid. Puis le Covid n’a pas entièrement arrêté la planète. Il s’est passé beaucoup d’autres choses : les élections américaines, le Brexit, l’affaire Nethys… "

4 images
© Sondron

Des dessins inédits

Dans cet album figurent également des dessins inédits, jamais parus dans le journal l’Avenir. "Je travaille pour plusieurs médias. Principalement pour l’Avenir, mais je travaille aussi pour des médias en France et pour des petites associations", ajoute Sondron. "Et puis de toute façon, quand je crée le dessin, je réagis à l’actualité qui tombe. Et parfois, un dessin convient mieux pour un journal que pour un autre. Donc je me retrouve toujours avec quelques inédits, et parfois même des interdits." Et pour les retrouver, Sondron invite ses lecteurs à aller feuilleter l’album.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK