Le videur violent d'une discothèque de Tilff condamné à une peine de travail

Le videur violent d'un dancing de Tilff condamné à une peine de travail
Le videur violent d'un dancing de Tilff condamné à une peine de travail - © RTBF

Un Liégeois âgé de 44 ans a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 75 heures de travail après avoir commis des faits de coups et blessures. Employé d'une discothèque de Tilff en qualité de "responsable des entrées", il avait tabassé deux clients sans aucune raison.

Un videur à la violence facile

Ce videur avait déjà été condamné définitivement à trois reprises pour des faits violents. Il avait fait l'objet en février dernier d'une quatrième condamnation à 18 mois de prison avec sursis pour la moitié pour avoir tabassé des clients de la même discothèque le 24 février 2013. Les faits d'une violence extrême avaient été entièrement filmés.

Une semaine avant cette scène très violente, le prévenu avait été impliqué dans une autre altercation avec des clients qui étaient attablés dans le dancing le 17 février 2013. L'un de ces clients, convoqué comme témoin à l'audience, avait rapporté que lui et ses amis avaient été expulsés sans raison de l'établissement par les sorteurs. Ils avaient ensuite fait l'objet de coups, été traînés dans une zone plus sombre du parking avant d'être encore menacés.

L'un des clients victime des faits avait été touché au poignet et à l'œil. Il avait été emmené à l'hôpital en ambulance. Alors que d'autres sorteurs avaient confirmé l'existence d'un incident, le prévenu avait affirmé ne plus se souvenir d'une intervention violente le soir des faits.

Reconnu coupable des faits, le videur a été condamné à une peine de 75 heures de travail.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir