Le vase des 9 provinces va-t-il être classé comme trésor de la Communauté Française ?

Hauteur: plus de 2m; poids: 200kg. Ils sont quatre copropriétaires....
Hauteur: plus de 2m; poids: 200kg. Ils sont quatre copropriétaires.... - © Val Saint-Lambert

Le vase des Neuf Provinces est un chef d'œuvre monumental de l'art des tailleurs de cristal. Il mesure plus de deux mètres et pèse 200kg. Sorti de la manufacture du Val Saint-Lambert, il date de la fin du XIXème siècle et fait partie des collections du musée du Grand Curtius.

Rien d'étonnant, dès lors, que la Communauté Française, plus précisément le service de protection du patrimoine culturel mobilier, s'intéresse à une telle pièce. Elle vient d'annoncer l'ouverture d'une procédure de classement comme "trésor".

Trop de propriétaires pour un seul vase

Mais l'administration a peut-être oublié un détail. Le précieux objet n'a pas un mais plusieurs propriétaires. Il a été sauvé de justesse, et dans la précipitation, voici dix ans. A l'époque, il est mis en vente dans un salon d'antiquaires: au gré des faillites et restructurations du Val Saint-Lambert, cet encombrant joyau est resté aux mains de la famille de l'ancien patron, qui veut s'en défaire. Et il faut une mobilisation des villes de Liège et Seraing, de la Province pour dégager  un tiers de million pour s'en porter acquéreur. Il faut même un geste d'Ethias pour avancer les fonds. Et puis il y a un quatrième partenaire, la société Immoval, qui participe au tour de table. Or, cette firme, qui aujourd'hui s'occupe principalement du projet Crystal Park, est lourdement endettée. Et l'un ou l'autre de ses créanciers pourrait parfaitement rechigner, voire s'opposer à ce que les droits d'Immoval sur sa "part" du vase des Neuf Provinces soit aliénés, altérés, amoindris par l'initiative de la Communauté française.

Le dossier risque fort de susciter d'âpres débats....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK