Le travail ne manque pas pour les ouvriers de Chaudfontaine durant les vacances

Les ouvriers communaux calidifontains sont à l'oeuvre dans les écoles communales durant les vacances scolaires
Les ouvriers communaux calidifontains sont à l'oeuvre dans les écoles communales durant les vacances scolaires - © RTBF - Olivier Thunus

La rentrée scolaire, c’est dans quelques semaines, mais la période de congés scolaires est tout sauf une période de repos pour les ouvriers communaux de Chaudfontaine notamment. Ils sont à l’œuvre dans les écoles communales afin de réaliser divers travaux de rénovation ou d’aménagement de ces établissements.

L’école du Val, à Vaux-sous-Chèvremont a vu sa population accroître de manière importante, de 270 à 320 élèves. Il faut donc adapter l’école et notamment transformer deux bureaux en une seule classe. Pour les ouvriers communaux, comme le menuisier Benoît Coenen, le travail ne manque pas : " Il y a du travail. On essaie toujours de concentrer les travaux de plus grande importance pendant les congés scolaires. Je ne dis pas qu’on ne prend pas de congés mais on organise ceux-ci en fonction des travaux qu’il y a à faire à la commune, pour ne pas bloquer d’autres corps de métiers parce qu’on est en congé ", détaille-t-il.

A l’école du Val, les travaux ont déjà bien avancé : " Ici, la cloison est abattue, la structure du plafond est faite. Maintenant, l’électricien va passer pour remettre un nouvel éclairage puis le carreleur viendra refaire le sol proprement parce qu’il y a du carrelage d’un côté et du lino de l’autre. Après, on viendra refermer le plafond et tout sera prêt pour la rentrée du mois de septembre ", explique-t-il.

Le service des travaux dispose de tous les corps de métiers et les vacances scolaires représentent une belle opportunité : " En permanence, il y a 13 agents affectés au service des bâtiments et une quarantaine au service de la voirie et des plantations. Quant aux vacances scolaires, c’est une belle opportunité de pouvoir faire ces travaux pendant ces deux mois. C’est même la seule opportunité qu’on a souvent pour des travaux d’une certaine importance. C’est impossible de réaliser ça sur une demi-journée ", estime André D’Harcour, directeur des travaux.

Pour ces ouvriers, la période de congés en continu est donc relativement limitée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK