Le test Covid-19 des Liégeois de ZenTech a prouvé son efficacité

Le test a donné de très bons résultats au CHU de Liège (image d'illustration)
Le test a donné de très bons résultats au CHU de Liège (image d'illustration) - © Ho - AFP

Le test développé par la société liégeoise ZenTech permettant d’identifier les porteurs sains du Covid-19 et les personnes malades vient de franchir une nouvelle étape. 500 de ces tests ont été mis à la disposition du CHU de Liège afin d’être évalués et validés et les résultats sont excellents.

Non seulement ces tests ont démontré une spécificité et une sensibilité totalement conforme aux résultats observés préalablement en Chine où ce test avait été utilisé dans le cadre de la gestion de la crise du coronavirus, mais ils se sont aussi avérés plus précoces que le test de référence Elisa utilisé pour démontrer le contact avéré d’un patient avec le virus et pour démontrer l’immunité développée par un patient.

Réalisés sur des patients identifiés positifs par le test de référence, les résultats donnés par les tests de ZenTech ont donné des résultats similaires, y compris lorsqu’ils ont été utilisés sur des patients non atteints. Ce test permet d’obtenir un résultat après seulement 10 à 15 minutes. Précisons que ce test est à disposition du corps médical et n’est pas vendu en pharmacie. Il ne s’agit donc en aucun cas d’un autotest à destination du grand public. Il pourrait être utilisé à terme pour réaliser un test global de la population en vue d’identifier systématiquement les personnes porteuses ou non d’une immunité au Covid-19, ce qui sera très important dans le cadre du déconfinement.

"Nous avons pu montrer que le test permet de repérer rapidement les patients qui ont une protection immunitaire contre le Covid, donc c’est un très grand tournant pour nous. Au niveau légal, notre kit est marqué CE européen, donc nous pouvons et nous allons le vendre dans différents pays européens et hors Europe à partir de la semaine prochaine. Nous sommes d’ailleurs un peu débordés par les commandes. Nous devons prévoir des productions qui vont dépasser le million d’unités par mois. Quant à la Belgique, il y a une situation où ces tests ne sont pas acceptés pour le moment pour être utilisés pour ce qu’ils sont. Ce qu’il faudrait pour cela, c’est du bon sens", s’enthousiasme et regrette Jean-Claude Havaux, président et fondateur de ZenTech.