Le squat des sans-papiers déménage vers Burenville

Depuis juin, une soixantaine de sans-papiers occupent les locaux d'une ancienne consultation de l'Office de la Naissance et de l'Enfance à Sclessin. La Ville tolère leur présence, mais l'immeuble, selon un rapport des pompiers, n'est pas techniqueent salubre, à cause de la présence d'amiante. Les résidents savent donc depuis plusieurs semaines qu'ils vont devoir partir. Et ils se sont mis  la recherche d'un autre bâtiment à squatter.

Ils viennent, apparemment, de trouver: ce dimanche matin, ils ont commencé à déménager vers les hauteurs de Burenville, plus précisément vers une ancienne annexe de l'ecole d'Horticulture, des pavillons qui sont propriété municipale, mais destinés à être vendus. Les premiers matelas sont arrivés, et l'électricité a été rétablie. Le bourgmestre n'a pas encore réagi......

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK