Le règlement sur la mendicité en débat au conseil communal de Liège

Mendier à Liège: très  (trop ?) règlementé
Mendier à Liège: très (trop ?) règlementé - © Tous droits réservés

Le groupe écologiste aurait voulu modifier, ce lundi, le règlement communal en vigueur depuis une quinzaine d'années.

Le texte organise une "tournante", entre quartiers: il définit des zones où, selon le jour de la semaine, il est interdit de faire la manche. C'est hypocrite, selon les verts. Cet article n'a jamais vraiment été appliqué, parce qu'il entraîne des effets pervers: il prive les indigents de la possibilité de récolter l'aumône quotidiennement auprès de leurs voisins, dans les rues où ils sont connus, auprès de gens qui les aident.

Demander la charité le dimanche est également prohibé. L'objectif est de ne pas importuner le public de la Batte. Mais cette disposition empêche, par exemple, de quêter à la sortie des églises, un endroit pourtant "propice". Les articles contestés provoquent de multiples contrôles, et des arrestations administratives à répétition. La police zonale a incontestablement des tâches autrement prioritaires...

Le bourgmestre a proposé de reporter le vote, dans l'attente d'un avis tehcnique positif de sa police sur les changements envisagés. Ce point de procédure a suscité des échanges très vifs, avant d'être avalisé: la décision est programmée pour la fin octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK